Sainte Mère Teresa de Calcutta

Vie de Sainte Mère Teresa de Calcutta (1910 - 1997)

1. Biographie de Mère Teresa - Enfance et adolescence au Kosovo

Agnès Gonxha Bojaxhiu est née d’une famille d’origine albanaise le 26 août 1910 à Skopje, une ville située aux croisements de l’histoire des Balkans. À l’âge de douze ans, Agnès commence à ressentir l’appel de se consacrer à Dieu. La vie de Mère Teresa comporte alors deux périodes bien distinctes : sa vie dans l’institut de Sœurs de Lorette et sa vie dans l’ordre des Missionnaires de la Charité.

JPEG - 11.7 ko
Mère Teresa rencontre Jean-Paul II

2. Biographie de Mère Teresa - Religieuse à l’Institut des Sœurs de Lorette

En 1928, à l’âge de dix-huit ans, elle entre à l’Institut des Sœurs de Lorette, en Irlande. En 1929 elle est envoyée à Calcutta. En 1931, après deux années de noviciat, elle fait sa première profession de foi et prend le nom de Teresa. Elle enseigne la géographie à l’école Sainte-Marie à Calcutta où elle est nommée directrice en 1944. Elle reçoit l’appel de consacrer sa vie aux pauvres des bidonvilles. En 1946 avec le soutien de l’archevêque de Calcutta, elle obtient du pape Pie XII la permission de quitter l’ordre des Sœurs de Lorette.

3. Biographie de Mère Teresa - Fondation des Missionnaires de la Charité

En 1948, la vie de Mère Teresa de Calcutta se transforme. C’est un tournant dans la biographie de Mère Teresa. Elle s’installe dans un bidonville (à Taltola) avec quelques autres religieuses qui l’ont suivie. Elle crée la fondation des Missionnaires de la charité, établie officiellement dans le diocèse de Calcutta en 1950. Les Missionnaires de la Charité sont des religieuses.

Elle prend désormais le nom de Mère Teresa, car elle a choisi la petite Thérèse comme patronne et guide vers la sainteté. Durant plus de 40 ans, la vie de Mère Teresa a été consacrée aux pauvres, aux malades, aux laissés pour compte et aux mourants. Cela commença avec l’ouverture du ’mouroir’ de Calcutta pour assurer une fin digne à ceux qui, leur vie durant, avaient vécu "comme des bêtes". En 1996, la congrégation des Missionnaires de la Charité comptait 517 missions dans plus d’une centaine de pays. Il y a actuellement près de 4 000 sœurs Missionnaires de la Charité.

4. Elle a reçu le Prix Nobel de la Paix en 1979

Elle a reçu plusieurs récompenses pour son travail, notamment le Prix de la Paix du Pape Jean XXIII en 1971. Elle a reçu également le Prix Nobel de la Paix en 1979 pour son action en faveur des déshérités en Inde. Elle a utilisé sa notoriété mondiale pour attirer l’attention du monde sur des questions morales et sociales importantes.

5. Épreuve spirituelle de la Nuit de la Foi

Pendant 50 ans la vie de Mère Teresa de Calcutta a été marquée par la grande épreuve spirituelle de la nuit de la foi. Elle était assaillie par le doute concernant l’existence de Dieu. Ces années de nuit intérieure constituent un trait important de sa figure spirituelle. C’était un supplice secrètement enfoui en elle et dissimulé derrière un visage paisible qu’elle avait en public. Personne ne savait qu’elle était aussi tourmentée. Cette épreuve de la nuit de la foi apparaît avec une précision jusque-là inédite avec la publication en 2007 d’un ouvrage compilant 40 lettres rédigées au cours des soixante dernières années de sa vie et qu’elle voulait voir détruites pour certaines.

6. Biographie de Mère Teresa - Mort de Mère Teresa en 1997

Après un premier infarctus en 1983, sa santé se détériore sérieusement à partir de 1990. Suite à une crise de paludisme et à un arrêt cardiaque, elle abandonne ses responsabilités à la tête de la communauté en mars 1997. Pendant ses 10 dernières années, elle a été souvent malade et hospitalisée. Elle meurt dans son couvent de Calcutta à 87 ans, le 5 septembre 1997.

L’Inde a déclaré le lendemain de sa mort jour de deuil national. Elle a offert des funérailles nationales à sa plus grande héroïne depuis Gandhi. La mort de Mère Teresa a été l’occasion d’un hommage unanime ; ses obsèques ont rassemblé des croyants de toutes les religions. Les funérailles de Mère Teresa ont été célébrées dans le Stade de Calcutta.

Lisez ici l’homélie du pape consacrée à Mère Teresa.

De la béatification à la canonisation de Mère Teresa

1. Miracle de la bienheureuse

Il y a eu un miracle de Mère Teresa de Calcutta peu après sa mort. Le 5 septembre 1998, lors du premier anniversaire de sa mort, on posa une médaille de la Vierge, que la mère avait portée, sur le ventre d’une indienne qui était atteinte d’un cancer incurable de l’estomac. Le lendemain, à la stupeur des médecins, la tumeur avait disparu ". Le miracle a été reconnu par l’Église.

2. Processus de béatification

Monseigneur Henri de Souza, archevêque de Calcutta est à l’origine de la demande de canonisation de Mère Teresa. Le processus de béatification de Mère Teresa de Calcutta a été particulièrement rapide : il a débuté en 1999, seulement deux ans après sa mort en 1997, grâce à une dérogation du pape permettant d’écourter le délai habituel de cinq ans. Celle-ci a bénéficié d’un traitement de faveur de la part de Jean-Paul II fervent admirateur. Ses lettres, qui révèlent ses doutes, étaient connues au moment du procès de béatification de Mère Teresa. Elles ont été prises en compte pour la béatification de Mère Teresa de Calcutta.

3. Cérémonie de Béatification

Le 1er octobre 2002, le dicastère romain reconnaît ses vertus héroïques ainsi qu’un miracle dû à son intercession. La cérémonie de béatification de Mère Teresa a été célébrée par le pape Jean-Paul II, six ans après sa disparition à l’issue d’un procès en béatification express. La cérémonie de béatification de Mère Teresa a eu lieu le 19 octobre 2003 lors d’une cérémonie place Saint-Pierre à Rome, devant 300 000 fidèles. Cette date du 19 octobre, qui est aussi le jour anniversaire de la proclamation de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus comme Docteur de l’Église, est un signe du lien qui unit les deux Thérèse.

4. Canonisation

Pour que la canonisation de Mère Teresa soit proclamée, il est nécessaire, selon la procédure vaticane, qu’advienne un miracle après la béatification de Mère Teresa.

Le pape François avait donné son feu vert à la publication d’un décret de la Congrégation pour les causes des saints reconnaissant un miracle, survenu au Brésil en 2008, comme dû à Mère Teresa, jeudi 17 décembre, jour de son anniversaire. Ce miracle est la guérison d’un jeune ingénieur du Brésil, du diocèse de Santos, dans l’État de São Paulo, Marcilio Haddad Andrino, atteint de huit abcès au cerveau.

Une messe d’action de grâce pour cette reconnaissance a été célébrée à Calcutta, à la Maison mère des Missionnaires de la charité, par Mgr Thomas D’Souza, archevêque de Calcutta.

La joie de Mère Teresa était “la forme la plus élevée de sa charité”, a fait pour sa part observer Mgr Francesco Follo, Observateur permanent du Saint-Siège à l’UNESCO.

La date de cette canonisation coïncide avec le Jubilé des opérateurs et des volontaires de la Miséricorde.

5. Fête de la Sainte

La date de la fête de Mère Teresa est le 5 septembre qui est la date de sa mort. Les Missionnaires de la Charité ont choisi la fête du 5 septembre, comme jour de jeûne et de prière en solidarité avec les chrétiens victimes de la violence en Orissa état de l’Inde orientale. On a célébré solennellement à Calcutta la fête de Mère Teresa un an après sa béatification, le septième anniversaire de sa mort. Des catholiques et des fidèles de religion hindou, ont invoqué l’intercession de la sainte "pour que l’amour triomphe de la haine".

6. Chapelles dédiées à Mère Teresa

Depuis la béatification de Mère Teresa, il existe plusieurs chapelles en projet et en construction qui portent son nom :

  • Chapelle Mère Teresa dans le diocèse d’Arras (doyenné de La Morinie),
  • Chapelle Mère Teresa à Crépy en Valois dans le diocèse de Beauvais, l’inauguration était prévue le 5 septembre 2009
  • Chapelle de la Bienheureuse Teresa à Ecully dans le diocèse de Lyon

Prières et documents

1. Prières de Mère Teresa

2. Documents

Les biographies de Mère Teresa

Une biographie de Mère Teresa a été écrite en 2004 par Navin Chawla écrivain indien haut fonctionnaire de confession hindoue. Dans son livre "Le Royaume de sa nuit (Éditions First), Olympia Alberti fait une biographie de Mère Térésa.

Canonisation de Mère Teresa

  • Image de Mère Teresa portant un enfant faite par l’abbaye ND de Venière

  • Mère Teresa en prière

  • Mère Teresa avec trois enfants

  • Image de Mère Teresa en compagnie de Jean-Paul II réalisée par le service liturgique du Vatican à l’occasion de sa béatification

    Partager cet article :

Vous souhaitez contacter le Cybercuré ?

Vous avez aimé cet article ?

Le Cybercuré
Iconographie

Cybercuré remercie particulièrement ces personnes pour leur contribution au graphisme et aux photos du site.

Banque d'images religieuses Visiter le site

Photos de Muriel Bergasa Visiter le site

Les archives de Cybercuré

Accès aux actualités archivées du site

Cliquez ici

Accès à l'ancien site

Cliquez ici