La préparation à la confirmation

LA PRÉPARATION

1. Nécessité d’une préparation de la confirmation

On ne peut être confirmé que si on le désire vraiment et qu’on s’y prépare. La confirmation est en effet une démarche personnelle importante. La réception de l’Esprit Saint demande une préparation. La préparation de la confirmation se vit dans le cadre de l’aumônerie de l’enseignement public, de l’enseignement catholique ou même d’un mouvement catholique.

2. À quel âge reçoit-on la confirmation ?

L’âge de la confirmation est différent en Orient et dans l’Église latine. L’âge de la confirmation est différent aussi selon les pays.

En Orient, ce sacrement est administré immédiatement après le Baptême. Dans l’Église latine, on peut administrer ce sacrement à partir de l’âge de raison. Le Code de Droit Canonique (Can. 891) dit "Le sacrement de confirmation sera conféré aux fidèles aux alentours de l’âge de raison, à moins que la Conférence des Évêques n’ait fixé un autre âge". Voir Âge de la confirmation en Europe.

En France, l’âge de la confirmation est fixé par chaque évêque pour son diocèse. Le sacrement de confirmation est actuellement donné dans la période de l’adolescence. C’est en effet habituellement aux jeunes des classes de 4ème, 3ème ou 2nde qu’est proposée la préparation à la confirmation. reçue entre 12 et 18 ans (ou plus tôt si l’évêque en décidait autrement). Elle peut apporter aux adolescents une force et une lumière à un âge qui est un tournant dans la vie et souvent une période difficile à vivre. C’est un moment important dans l’histoire de leur foi. Jadis, la confirmation était donnée avant la communion solennelle.

La confirmation est aussi donnée à l’âge adulte. En bref, on peut recevoir la confirmation à n’importe quel âge, à partir de l’adolescence.

3. Comment les scolaires se préparent-t-ils à la confirmation ?

Pour préparer la confirmation, les jeunes doivent s’inscrire, avec l’autorisation de leurs parents s’ils ont moins de 16 ans (âge de la majorité dans l’Église). La préparation à la confirmation comporte plusieurs temps forts : une journée de lancement, des soirées de préparation, un bilan personnel fait avec chaque jeune, et un temps de retraite (journée ou week-end). Les animateurs font réfléchir les jeunes sur la signification des gestes de la célébration (imposition des mains et onction de Saint Chrême) ainsi que sur le sens du sacrement (don de l’Esprit en vue du témoignage) et le renouvellement de la profession de foi de leur baptême.

4. Comment se fait la retraite de confirmation ?

Au cours de la "retraite" de confirmation (parfois une journée), qui est une des conditions de la confirmation, on propose aux jeunes un temps fort de prière et on les invite à participer au sacrement de réconciliation. C’est pendant cette retraite que les jeunes prennent la décision de demander la confirmation ou de reporter cette demande jusqu’au moment ou ils se sentiront prêts à recevoir le don de Dieu. Souvent on demande aux jeunes de réfléchir au don de l’Esprit qu’ils désirent demander à Dieu pour leur confirmation. Les jeunes sont invités à écrire une "lettre de demande à l’évêque". La préparation de la confirmation fait vivre aux jeunes une vraie expérience spirituelle.

5. Que dire dans une lettre à l’évêque de demande de la confirmation ?

Dans cette lettre à l’évêque, on formule ses motivations pour recevoir la confirmation : on désire la confirmation pour recevoir la force de l’Esprit Saint, pour nous fortifier dans la foi, nous faire vivre pleinement la vie chrétienne et faire de nous un vrai témoin du Christ. On peut aussi exprimer son engagement dans la foi et dans la vie chrétienne.

6. Livres pour la préparation de la confirmation

Cliquez ICI

CONDITIONS DE LA CONFIRMATION

Il y a plusieurs sortes de conditions de la confirmation, des conditions propres à la confirmation et des conditions identiques aux conditions pour communier.

1. Conditions de la confirmation : Participation à un temps de préparation.

Une des conditions de la confirmation, c’est de participer à une préparation, qui comprend notamment un temps de retraite. C’est une des conditions de la confirmation. Si on ne peut pas participer à ce temps de préparation (retraite comprise), on peut repousser la confirmation à l’année suivante. Cependant, chaque paroisse ou établissement catholique peut avoir des modalités différentes de préparation. Il faut donc se renseigner sur place.

2. Autres conditions de la confirmation, conditions pour recevoir la confirmation

Pour recevoir la confirmation, il faut être baptisé et présenter un certificat de baptême. Il n’est pas nécessaire d’avoir fait la profession de foi. Il y a aussi d’autres conditions de la confirmation, On ne peut pas être confirmé, adulte, si l’on vit avec quelqu’un qui est déjà marié devant Dieu ou si on vit en couple, concubin ou pacsé, sans être marié à l’Église.

PARRAIN ET MARRAINE DE CONFIRMATION

1. Comment choisir son parrain ou sa marraine ?

Le parrain ou marraine de confirmation est normalement celui ou celle du baptême. Le jeune peut cependant en choisir un autre pour une raison légitime, par exemple si le parrain ou la marraine de baptême ne remplit pas sa mission ou ne s’occupe pas de leur filleul. Les parrains et marraines de baptême n’ont pas de droit concernant la confirmation de leur filleul.

C’est au moment de l’inscription pour la confirmation qu’il faut indiquer le parrain ou la marraine de confirmation que l’on a choisi, sinon c’est le parrain ou la marraine de baptême qui sont parrain/ marraine de confirmation. Habituellement pour la confirmation, on ne choisit qu’un parrain ou une marraine.

2. Quelles sont les conditions pour être parrain ou marraine de confirmation ?

Étant donnée leur mission spirituelle concernant l’accompagnement dans la vie chrétienne, le parrain ou la marraine de confirmation doit être catholique, confirmé et avoir plus de 16 ans (CDC canon 874). On ne choisira pas son meilleur copain, ou ses parents, mais quelqu’un qui peut apporter un soutien spirituel. Une personne non catholique ne peut pas être parrain ou marraine, car ceux-ci ont une mission par rapport à l’Église catholique. Mais elle peut être "témoin" de la confirmation et signer comme tel sur le registre. Dans ce cas, il est nécessaire d’avoir un autre parrain/marraine baptisé et confirmé.

3. Quel est le rôle du parrain ou de la marraine de confirmation ?

C’est une responsabilité analogue à celui du parrain et de la marraine de baptême aussi bien sur le plan religieux que sur le plan humain. Mais la manière de remplir ce rôle est différente quand on est parrain d’un bébé et quand on est parrain d’un adolescent. Les parrains et marraines de confirmation ne peuvent pas être les parents car ils ont un rôle complémentaire de celui des parents.

Comme parrain ou marraine de confirmation, il n’est pas toujours facile de prendre des initiatives, vis-à-vis de son filleul. Cependant, il est important pour un jeune de savoir que quelqu’un porte intérêt à sa croissance dans la vie chrétienne et à tout ce qu’il peut vivre. Le parrain et la marraine ont à prendre conscience de leur responsabilité vis à vis de leur filleul.

4. Quelle est leur fonction pendant la cérémonie ?

Le parrain et la marraine ont une fonction à remplir pendant la célébration de confirmation. C’est le parrain ou la marraine qui présente son (ou sa) filleul (e) à l’évêque en disant son nom et en mettant la main sur son épaule. Ce geste atteste qu’ils prennent au sérieux leur charge de parrain ou de marraine. On demande parfois aux parrains et marraines de formuler une prière pour leur filleul. Ils peuvent exprimer leur joie de voir leur filleul recevoir la confirmation après s’y être bien préparé. Ils peuvent demander à Dieu que l’Esprit Saint anime sa vie et lui donne la force de vivre pleinement en chrétien.

5. Le parrain (ou la marraine) de confirmation doit-il faire un cadeau à son filleul ?

C’est souhaitable, mais ce n’est pas nécessaire de faire un cadeau pour la confirmation. Le mieux, c’est de demander à celui auquel on veut faire un cadeau pour sa confirmation ce qu’il souhaite et même, si c’est possible, aller le choisir avec lui. On peut offrir un crucifix, une icône, une petite statue de la Sainte Vierge, un livre religieux, une médaille ou une petite croix en pendentif. Il est souhaitable que le parrain et la marraine fasse un cadeau religieux à leur filleul de confirmation.

6. Peut-on annuler un parrain de confirmation ?

Ce n’est pas possible, mais, s’il y a une raison grave, on peut dire à son parrain ou à son filleul qu’on ne le considère plus comme tel.

    Partager cet article :

Vous souhaitez contacter le Cybercuré ?

Vous avez aimé cet article ?

Le Cybercuré
Iconographie

Cybercuré remercie particulièrement ces personnes pour leur contribution au graphisme et aux photos du site.

Banque d'images religieuses Visiter le site

Photos de Muriel Bergasa Visiter le site

Les archives de Cybercuré

Accès aux actualités archivées du site

Cliquez ici

Accès à l'ancien site

Cliquez ici