Les fiançailles, pourquoi ?

Signification et histoire des fiançailles

1. Le sens de l’engagement

Les fiançailles sont un engagement sentimental et public. On s’engage l’un envers l’autre dans un projet de mariage, tout en restant libre. La liberté est une composante essentielle. Les fiançailles sont une route qui pourrait conduire au mariage.

2. Pourquoi se fiancer ?

Les couples se posent parfois la question " Pourquoi se fiancer ?" Les motivations de ceux qui se fiancent aujourd’hui peuvent être diverses. Elles mettent au courant les personnes de l’entourage d’une promesse réciproque de mariage. Elles rendent officielle une relation de couple. Les fiançailles sont l’annonce du projet de mariage. Il s’agit parfois de donner un statut à son compagnon ou à sa compagne, dans un contexte où l’on se marie plus tardivement à près de 29 ans en moyenne pour les femmes, à près de 31 ans pour les hommes.

Mais pourquoi se fiancer si on vit déjà ensemble ? Cela dépend des situations, car dans certains cas cela peut avoir un sens, on peut avoir des raisons de se fiancer.

Pourquoi se fiancer quand on est chrétien ? Le chrétien a aussi une raison spirituelle de se fiancer. C’est l’occasion de rendre grâce à Dieu, source de tout amour, pour l’amour qui unit le couple et de s’en remettre à lui pour le projet de mariage.

3. Histoire de la cérémonie

Les fiançailles ont une histoire assez complexe. Avant le concile de Trente, elles étaient très importantes car, suivies de relations sexuelles, elles se transformaient de fait en mariage. Le concile de Trente a réduit leur importance en insistant sur la cérémonie religieuse du mariage. Cependant les rituels diocésains ont maintenu la cérémonie.

Au cours du XIX° siècle, les rites diocésains disparurent pour suivre la liturgie romaine qui ne comportait pas de rite. Elles furent réduites à un acte écrit. En 1907 le décret "Ne temere" exige que cet acte soit signé des fiancés et du curé et le code de droit canonique de 1917 reprend cette directive. En 1983, en 1987 en France, Rome publie un livre de bénédiction avec une bénédiction de fiançailles. Elles tendent à renaître actuellement, après une période de quasi disparition. Les fiançailles et se fiancer sont au goût du jour. Fêter ses fiançailles revient à la mode.

4. Peut-on se fiancer civilement, à la mairie ?

Les fiançailles ne sont pas une institution civile. Elles ne sont définies ni juridiquement ni administrativement. Se fiancer n’est pas prévu par le code civil français.

Fête des fiançailles en famille

1. Se fiancer en famille

En général, la fête de la cérémonie des fiançailles en famille a lieu un an environ avant le mariage, chez les parents de la future mariée. On organise une fête avec un repas pour les deux familles. On offre une bague et parfois un cadeau de fiançailles.

2. La fête familiale

Le repas de fiançailles est le moyen pour les fiancés de réunir les membres de leurs familles et leurs amis proches afin de pouvoir faire connaissance. Ce dîner permet en particulier aux deux familles de se connaître. Elles pourront à cette occasion commencer à parler de la préparation de l’organisation du mariage. On dispose le bouquet de fleurs blanches offert par le fiancé à sa future épouse le matin même de la fête. Un second repas pourra être organisé dans la famille du fiancé, mais ceci n’a rien d’obligatoire. Le plus souvent, le repas n’a pas lieu si les futurs mariés vivent ensemble depuis plusieurs années.

3. Don d’une bague à sa fiancée

Dans la tradition, qui remonte au Moyen Age, c’est la famille du jeune homme (lorsque celui-ci n’a pas de situation) ou le jeune homme lui-même qui offre la bague de fiançailles. De plus en plus souvent c’est le couple qui choisit ensemble la bague et on offre la bague à la fête familiale. On peut également offrir un bijou de famille, parfois en le modernisant.

Coutumes de la bague de fiançailles :

Pendant longtemps en France, le pierre de la bague devait être blanche, le rubis et l’émeraude étant proscrites. Aujourd’hui, la liberté est de règle. Cette bague se porte à l’annulaire gauche jusqu’au mariage, elle sera ensuite portée à l’annulaire droit le jour de votre mariage afin de laisser place à l’alliance.

4. Donner un Cadeau de fiançailles

Actuellement, les fiancés se donnent un cadeau de fiançailles. Jadis, il n’ était pas d’usage de donner un cadeau de fiançailles. Le fiancé donne des fleurs en plus de la bague traditionnelle. La fiancée peut aussi parfois donner un cadeau de fiançailles à son fiancé. Donner un cadeau de fiançailles est symbole de l’engagement du couple.

Restitution d’un cadeau de fiançailles - En cas de rupture, les fiancés doivent restituer un cadeau de fiançailles ayant une certaine valeur donné à cette occasion. La restitution d’un cadeau de fiançailles est prévu sur la base de l’article 1088 du Code civil.

Choix d’un cadeau de fiançailles :

La fiancée offre souvent souvent une montre, une gourmette, des boutons de manchette ou un stylo. Mais la future mariée n’est pas tenue de donner un cadeau de fiançailles.

Je suis invité à une fête de fiançailles, mais je sais pas quoi offrir, quel cadeau offrir ? Rien n’oblige les invités au repas de fiançailles à faire un cadeau.

5. Âge des fiançailles

Il n’y a pas de condition d’âge pour se fiancer, puisque il n’y a rien d’officiel au niveau légal. Le bon âge est sans doute entre 20 et 25 ans, mais cela dépend des coutumes du mariage.

Temps des fiançailles

1. Étape vers le mariage

Le temps des fiançailles est une période décisive pour construire un couple et comprendre le sens de son engagement. Se fiancer constitue une étape importante vers le mariage pour bâtir son projet conjugal. C’est aussi un temps pour grandir dans la connaissance de l’autre. Au cours de ce temps on peut être conduit à envisager une rupture. La durée du temps des fiançailles peut varier de 2 mois à 2 ans. C’est un temps de cheminement qui peut être assez long.

2. Vie en couple ?

Autrefois, les fiancés ne devaient pas vivre sous le même toit, actuellement beaucoup vivent déjà en couple. Cependant l’idéal pour des chrétiens, c’est que ce temps ne soit pas un temps de cohabitation, mais un temps de dialogue vécues comme un temps spirituel de préparation au mariage. Les rapports sexuels ne sont pas forcément une façon de se connaître.

Cérémonie religieuse

1. Comment se fiancer au point de vue religieux ?

Certains se demandent comment se fiancer religieusement. Les fiançailles peuvent se faire au cours d’une cérémonie à l’église. On peut demander à sa paroisse ou à un prêtre ami donner une bénédiction ou même de célébrer une messe.

2. Bénédiction des fiançailles

Voici le texte de bénédiction des fiançailles qui se trouve dans le livre des bénédictions publié par Rome en 1983 :

Seigneur tout-puissant, plein de bonté, jetez un regard de bienveillance sur ces très chers fiancés, qui vont se préparer à contracter le lien sacramentel du mariage.
Accordez-leur la grâce de se disposer à cette action si grave et si importante avec sagesse et piété, comme il convient à des chrétiens qui bientôt s’approcheront de l’autel pour réaliser ce sacrement.
Qu’ils comprennent toute la grandeur et la sainteté de cet engagement pour vivre dans le désir de vous plaire, et d’accomplir ensemble les devoirs de la vie terrestre.
Qu’ils soient fidèles et constants dans leur amour, afin de parvenir un jour aux joies du Paradis, qui est le but de la vie chrétienne.
Que le Dieu tout-puissant : Père, Fils X et Saint-Esprit vous bénisse et vous aide toujours. Amen.
C’est l’habitude de faire une offrande à la paroisse qui a fait la cérémonie de bénédiction des fiançailles. Le montant de cette offrande dépend des moyens de chacun, mais se situe généralement à plus de 40 €. Rien n’est imposé, L’offrande est faite à la paroisse et non au prêtre

3. Prière de fiancés

Les fiancés peuvent exprimer une prière. Voici un exemple de prière :

Seigneur aide nous à vivre pleinement ces fiançailles, entourés de nos familles, de nos amis, dans la joie, dans la foi et dans la prière.

Nous savons que ton Amour rendra notre couple de plus en plus fort, qu’il nous aidera à surmonter les embûches de la vie de tous les jours.

Nous te prions pour que cette amour grandisse dans la joie et dans la simplicité.

Aide nous dans ce cheminement, pour qu’ensemble nous puissions avancer confiant vers l’engagement de notre vie, dans le sacrement du mariage.

Aide nous à discerner et avancer dans ce chemin, libre et confiant de ta présence à nos côtés.

Seigneur, nous te prions.

4. Messe de fiançailles

Quand on a décidé de se fiancer, on peut souhaiter qu’une messe soit dite à cette occasion. Habituellement, les choses se passent de la manière suivante : les fiancés et leur famille assistent à une messe paroissiale. Ils ont prévenu à l’avance le célébrant qu’ils ont l’intention de se fiancer. Le prêtre peut inviter l’assemblée à prier spécialement pour les fiancés ou encore dire un mot dans son homélie sur le sens de l’engagement.

Après la messe le prêtre peut, dans une chapelle latérale par exemple, bénir les fiancés dans une brève prière avec les familles. Au cours de la cérémonie de bénédiction le prêtre peut bénir la bague de fiançailles, quoique ce ne soit pas souhaitable car la bénédiction est réservée aux anneaux de mariage. Ce n’est pas prévu par le rituel de bénir la bague.

Célébration orthodoxe et cérémonie protestante

1. Célébration chez les orthodoxes

Dans l’orthodoxie, se fiancer fait parti de la cérémonie du mariage. Après la divine liturgie (célébration eucharistique), les fiançailles ont lieu à l’entrée de l’église. Les futurs époux qui portent un cierge expriment leur consentement et reçoivent du prêtre leur anneau. Il met un anneau d’or au doigt du fiancé et un anneau d’argent au doigt de la fiancée. La célébration se poursuit par l’office du couronnement qui est le mariage proprement dit.

2. Cérémonie chez les protestants

Dans les communautés protestantes la cérémonie des fiançailles existe. La Réforme lui conféra un grand rôle. Au XVIII° siècle, elle perdit de son importance au profit de la cérémonie du mariage. Puis, elle disparut. Elle connut une renaissance à la fin des années 1980 et se fiancer fait actuellement l’objet d’une petite fête.

Documentation

1. Vidéos

Pourquoi et comment se fiancer ?

La fête en famille

    Partager cet article :

Vous souhaitez contacter le Cybercuré ?

Vous avez aimé cet article ?

Le Cybercuré
Iconographie

Cybercuré remercie particulièrement ces personnes pour leur contribution au graphisme et aux photos du site.

Banque d'images religieuses Visiter le site

Photos de Muriel Bergasa Visiter le site

Les archives de Cybercuré

Accès aux actualités archivées du site

Cliquez ici

Accès à l'ancien site

Cliquez ici