La communion aux malades

Porter et donner la communion aux malades

1. Porter la communion aux personnes qui ne peuvent pas se déplacer.

On peut porter la communion aux malades et aux personnes âgées. Un prêtre un diacre ou un laïc peut porter la communion. Pour porter des hosties consacrées, on utilise une petite boite ronde en métal précieux appelée custode.

2. Quand porter la communion aux malades ?

Il est préférable d’aller porter la communion aux malades le dimanche après la messe paroissiale. En effet, le dimanche est le Jour du Seigneur et porter la communion ce jour-là permet au malade de se sentir en lien plus étroit avec sa communauté.

3. Comment donner la communion à des personnes qui ne peuvent pas se déplacer ?

Pour donner la communion à un malade :

  • On pose l’eucharistie, placée dans une custode, sur la table qui a été préparée avec un tissus blanc et un lumignon.
  • On peut faire spontanément une prière d’accueil
  • On invite le malade à la pénitence en disant "Reconnaissons que nous sommes pécheurs" et on récité avec lui le "Je confesse à Dieu"
  • On lit un texte d’Évangile, par exemple celui du dimanche.
  • On peut exprimer des intentions de prières
  • On dit ensemble le "Notre Père"
  • On présente l’hostie en disant "Heureux les invités au repas du Seigneur. Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde"
  • Le malade dit "Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dit seulement une parole et je serai guéri"
  • On donne l’hostie en disant "Le corps du Christ" - "Amen"
  • On peut faire spontanément une prière d’action de grâce et dire le "Je vous salue Marie"

4. Livres sur la communion aux malades

"Rituel de l’eucharistie en dehors de la messe", ed. C.L.D. 1983
"Communion des malades" par Jules Bulliard, éd. MédiasPaul, 1994
"Porter la communion aux malades" par Jacques Perrier, ed. Le cerf, 1993

Donner la communion en viatique aux mourants

1. Le sens du viatique

Aide aux mourants

La communion en viatique aux mourants n’est pas une communion comme les autres, mais c’est le sacrement du grand passage, le dernier sacrement. La définition du mot Viatique est "Sacrement du voyage". Le mot vient du latin "viaticum", qui signifie "provisions, argent pour le voyage". Le Viatique aux mourants est le dernier sacrement du chrétien. Cette extrême communion n’est plus appelée à donner des forces pour le combat de la vie terrestre, mais à donner la force et la grâce de quitter le monde présent avec le Christ ressuscité. Le viatique est l’ultime Communion que reçoit le malade au moment de mourir, l’aliment pour la route. On peut considérer le sens du viatique comme un soin palliatif spirituel pour l’accompagnement des mourants ou l’aide aux mourants.

Puissance de résurrection

Le sens du viatique, communion au corps du Christ, est aussi puissance de résurrection, selon les paroles du Seigneur : " Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et moi, je le ressusciterai au dernier jour " (Jn 6/54). l’Eucharistie est sacrement du passage de la mort à la vie.

2. Le rite du viatique

La célébration du viatique aux mourants comporte, après les salutations initiales et un acte pénitentiel, une lecture brève de la Parole de Dieu, une rénovation de la profession de foi baptismale, une Prière des fidèles pour le malade guetté par la mort, la récitation du « Notre Père », la communion, la prière de conclusion et la bénédiction. Il est possible, si le malade ne peut plus supporter de nourriture solide, de donner la communion sous la seule espèce du vin. Le rite supplémentaire principal du viatique par rapport à la communion habituelle est la Profession de foi.

Le ministre ordinaire du viatique aux mourants est le curé, l’aumônier de la communauté ou un diacre. Mais, si cela n’est pas possible, tout baptisé mandaté pour porter la communion aux malades peut la donner en viatique. Le rite du viatique se trouve dans le "Rituel pour la communion et le culte eucharistique en dehors de la messe" ou dans le "Rituel du sacrement des malades".

Documents

  • Une religieuse donne la communion à une malade

  • Lourdes : Benoît XVI donne la communion aux malades

  • Visite et communion à une malade par une religieuse

  • La communion aux malades dans une maison de retraite

    Partager cet article :

Vous souhaitez contacter le Cybercuré ?

Vous avez aimé cet article ?

Le Cybercuré
Iconographie

Cybercuré remercie particulièrement ces personnes pour leur contribution au graphisme et aux photos du site.

Banque d'images religieuses Visiter le site

Photos de Muriel Bergasa Visiter le site

Les archives de Cybercuré

Accès aux actualités archivées du site

Cliquez ici

Accès à l'ancien site

Cliquez ici