Messe en latin - Messe tridentine - Messe de saint Pie V

Célébration de la messe tridentine en latin selon le rite de saint Pie V

Le rite de saint Pie V est le rite liturgique qui était en vigueur avant la réforme liturgique de 1969 qui a mis en œuvre les orientations du concile Vatican II.

1. Historique de la messe tridentine dite de saint Pie V

Le concile de Trente en 1563 a confié au pape la révision du missel. Le pape Pie V a promulgué cette révision en 1570. Puis, le rite de saint Pie V a subi une série de révisions. Le pape Pie XII, suite à la publication de son encyclique Mediator Dei en 1947 sur les principes de la liturgie, entama une révision plus profonde du Missel en 1956. Il fit une rénovation radicale des cérémonies de la Semaine sainte. La dernière révision est le Missel romain de 1962.

2. Sens de la messe tridentine de saint Pie V

La liturgie de la messe de saint Pie V exprime fortement le sacrifice de la croix. C’est le saint sacrifice. Elle insiste sur l’adoration de la présence réelle. La messe en latin est dite face au tabernacle dans lequel le Christ est présent et le prêtre se situe entre les fidèles et l’autel. Le prêtre et l’assistance sont tournés ensemble vers l’autel. Les gestes d’adoration (génuflexion), la langue sacrée (messe en latin), le mystère et le silence qui entourent la consécration manifestent le caractère sacré de la messe.

3. Rituel de la messe en latin de saint Pie V

Voici quelques caractéristiques de la célébration de la messe en latin de saint Pie V.

La messe comporte deux parties : 1.liturgie des catéchumènes 2. liturgie des fidèles, qui est le Saint Sacrifice, à partir de l’offertoire. Dans la messe de Paul VI, ce sont la liturgie de la parole et la liturgie eucharistique.

La cérémonie commence par les prières du prêtre et des acolytes au bas de l’autel et la montée à l’autel. Elles ont été supprimées dans le rituel de Paul VI.

Les prières de l’offertoire - Elles montrent le caractère propitiatoire de l’offrande qui est faite Jésus Christ immolé pour nos fautes. Elles ont été modifiées dans le rituel de Paul VI.

Le canon - Il contient l’énumération des saints de Rome (Lin, Clet, Clément,...). Il a été conservé comme première prière eucharistique dans la liturgie de Paul VI.

Le dernier Évangile - À la fin de la messe, après l’Ite missa est, le prêtre lit le prologue de l’Évangile de saint Jean. Il été supprimée dans la liturgie de Paul VI.

4. Les prêtres catholiques ont-ils l’autorisation de dire la messe de saint Pie V ?

En principe, les prêtres ne doivent pas dire la messe de saint Pie V. En effet, alors que le concile Vatican II n’avait pas défendu la célébration de la messe de saint Pie V, la réforme liturgique de Paul VI en a interdit la célébration sans autorisation explicite. Mais actuellement, la situation est en train de changer.

Le Vatican a d’abord donné l’autorisation à des prêtres de célébrer la messe en latin et les sacrements selon le rite de saint Pie V. Cette autorisation a été donnée particulièrement aux prêtres qui font partis de la Fraternité sacerdotale Saint-Pierre, de l’Institut du Bon pasteur ainsi qu’à certains monastères comme Le Barrou et Fontgombault. Les évêques peuvent donner l’autorisation de célébrer la messe tridentine dans leur diocèse s’ils le jugent opportun. Il existe en France 132 lieux de culte où la liturgie traditionnelle est célébrée avec l’accord de l’évêque.

Le motu proprio concernant la libéralisation de la messe tridentine

1. Publication du motu proprio "Summorum Pontificum" de Benoît XVI

Le motu proprio de Benoît XVI pour la libéralisation de la Messe de saint Pie V selon le rite tridentin a été publiée le samedi 7 juillet 2007. Portant sur l’usage de la Liturgie romaine antérieure à la réforme de 1970, il porte le nom de "Summorum pontificum". Il libéralise l’usage des livres liturgiques en vigueur avant le Concile Vatican II. Une lettre d’explication adressée à tous les évêques du monde accompagne le texte.

2. Contenu du motu proprio sur la libéralisation de la Messe de saint Pie V

Le pape étend à l’Église tout entière la possibilité de célébrer selon les livres liturgiques promulgués le 23 juin 1962, durant le pontificat de Jean XXIII, juste avant le Concile Vatican II et la réforme qui a suivi, en 1969 et 1970. Il fait de ce rite pré conciliaire "une forme extraordinaire de l’unique rite romain", celui post conciliaire dit "de Paul VI". En langage liturgique, le mot "extraordinaire" signifie exceptionnel.

Le motu proprio de Benoît XVI concerne également les sacrements du baptême, du mariage, de la confirmation et de l’onction des malades, ainsi que la célébration des obsèques.

Il met fin à l’exigence de requérir une dispense de l’évêque diocésain en vue de pouvoir célébrer la messe de saint Pie V selon le rite de 1962. Avec le motu proprio, des fidèles peuvent demander une célébration de la messe tridentine au curé d’une paroisse, plus besoin de remonter jusqu’à l’évêque. Ce nouveau Motu Proprio abroge celui promulgué par Jean-Paul II en juillet 1988, Ecclesia Dei adflicta

La célébration de la messe tridentine pourrait être soumise à une assistance minimale. Le motu proprio ’Summorum pontificum’ encourage aussi à la création de ’paroisses personnelles’ dans les diocèses où seul le rite tridentin sera alors célébré.

3. Extraits du texte du Motu proprio "Summorum Pontificum"

Art. 5, § 1. Dans les paroisses où il existe un groupe stable de fidèles attachés à la tradition liturgique antérieure, le curé accueillera volontiers leur demande de célébrer la Messe selon le rite du Missel romain édité en 1962. Il appréciera lui-même ce qui convient pour le bien de ces fidèles en harmonie avec la sollicitude pastorale de la paroisse.

§ 2. La célébration selon le Missel du bienheureux Jean XXIII peut avoir lieu les jours ordinaires ; mais les dimanches et les jours de fêtes, une Messe sous cette forme peut aussi être célébrée.

Art. 7. Si un groupe de fidèles laïcs dont il est question à l’article 5 § 1 n’obtient pas du curé ce qu’ils lui ont demandé, ils en informeront l’Évêque diocésain. L’Évêque est instamment prié d’exaucer leur désir. S’il ne peut pas pourvoir à cette forme de célébration, il en sera référé à la Commission pontificale Ecclesia Dei.

Art. 9, § 1. De même, le curé, tout bien considéré, peut concéder l’utilisation du rituel ancien pour l’administration des sacrements du Baptême, du Mariage, de la Pénitence et de l’Onction des Malades, s’il juge que le bien des âmes le réclame.

Art. 10. S’il le juge opportun, l’Ordinaire du lieu a le droit d’ériger une paroisse personnelle au titre du canon 518, pour les célébrations selon la forme ancienne du rite romain, ou de nommer soit un recteur soit un chapelain.

4. Lettre d’accompagnement du motu proprio

Dans la Lettre explicative aux évêques qui accompagne le motu proprio, le pape explique les raisons de sa décision, ses motivations pour cette publication : son but est de parvenir à une réconciliation au sein de l’Église. Il répond aussi aux objections qui ont été faites concernant l’autorité du concile Vatican II, la coexistence de deux rites, le danger de fracture dans les communautés paroissiales et l’attente à l’autorité des évêques.

5. L’entrée en vigueur du motu proprio

Il a eu lieu le 14 septembre 2007. Mais il y a une difficulté pratique : les prêtres âgés ont perdu l’habitude de célébrer la messe en latin et les jeunes ne connaissent pas la messe en latin. Il faut voir quels sont les prêtres qui accepteraient de se mettre au latin et qui seraient aptes à dire la messe en latin.

6. Réactions au motu proprio

Une majorité de catholiques est contrariée par le retour de la messe en latin. Selon un sondage récent de TNS-Sofres pour le Pèlerin, 65% des catholiques pratiquants y sont opposés et 29% en sont satisfaits. Une partie des catholiques craint que la célébration de la messe en latin ne soit le début d’une mise en cause de Vatican II dans son ensemble, au nom de la réconciliation avec les intégristes. La hiérarchie catholique française redoute cette remise en cause de Vatican II, symbole de l’ouverture au monde moderne.

D’autres pensent que la réintroduction du rite de Saint Pie V instaurerait un bi6ritualisme dans l’Église catholique qui ne serait pas sans danger pour l’unité de l’Église et que cette décision risque d’avoir des conséquences sur la vie des communautés diocésaines et paroissiales. La conférence épiscopale américaine a aussi fait connaître son inquiétude : le Pape remettrait en cause les prérogatives des évêques, s’il levait leur autorisation préalable à la célébration d’une messe tridentine.

Du côté des intégristes, des exigences demeurent : celle de la levée des excommunications de 1988 (elle a eu lieu en 2009) et la remise en cause de certains ’fruits’ du Concile Vatican II comme l’œcuménisme, le dialogue interreligieux et la liberté religieuse. Mais, du côté de Rome, ces ’fruits’ ne sont pas négociables

Le Vatican et les prêtres intégristes

Documents sur la messe tridentine, en latin, de saint Pie V

1. Documents sur le rituel de la messe de Saint Pie V

L’ordinaire de la messe dans le rite de saint Pie V (texte latin complet et traduction)
La liturgie de 1962 dite de Saint Pie V (sens de cette liturgie)

2. Documents sur la messe en latin

3. Documents sur la messe tridentine

Le pape libéralise la célébration de la liturgie tridentine

Documents sur le motu proprio concernant la messe tridentine

Documents de Rome sur le Motu proprio :

- 07/07/07 Texte du motu proprio du pape Benoît XVI, sur l’usage de la Liturgie romaine antérieure à la réforme de 1970

- 07/07/07 Lettre du Pape aux évêques, à propos du Motu Proprio du 7 juillet 2007

- 10/07/07 Jean-Paul II préparait un motu proprio semblable par le cardinal Castrillon

Documents sur les réactions des évêques français au Motu proprio :

- 07/07/07 (AFP) - Motu proprio : le cardinal Ricard s’attend à des problèmes

- 06/07/07 Motu Proprio : lettre de Mgr Vingt-Trois aux curés et prêtres de Paris

- 08/07/07 Motu Proprio : première réaction du chef de l’Eglise en France le Primat des Gaules Mgr Barbarin

- 13/07/07 Motu Proprio : Pourquoi j’obéis au pape, par Mgr Hyppolite Simon Archevêque de Clermont-Ferrand

    Partager cet article :

Vous souhaitez contacter le Cybercuré ?

Vous avez aimé cet article ?

Le Cybercuré
Iconographie

Cybercuré remercie particulièrement ces personnes pour leur contribution au graphisme et aux photos du site.

Banque d'images religieuses Visiter le site

Photos de Muriel Bergasa Visiter le site

Les archives de Cybercuré

Accès aux actualités archivées du site

Cliquez ici

Accès à l'ancien site

Cliquez ici