Le chapelet

Le chapelet : un instrument de prière.

Matériellement, le chapelet est un instrument de prière : c’est un collier de grains enfilés que l’on fait glisser entre ses doigts en récitant chaque fois une prière. Le chapelet chrétien se compose de 5 séries de 10 grains, chaque série étant suivie d’un grain séparé. Il comporte de plus une croix et 5 grains qui introduisent au collier.

On ne connaît pas l’origine du chapelet catholique dans l’Église, mais son usage existait déjà au XIIème siècle quand St Bernard contribua à le développer.

On peut aussi dire la prière du chapelet avec un dizainier. Il y a des dizainiers bracelet formés de 10 grains et d’une croix et des dizainiers bague qui comportent 10 encoches et une petite croix.

Différentes formes de chapelet

Au cours de l’histoire, il y a eu des formes diverses de chapelet et différentes manières de dire le chapelet classique :

  • "Chapelet du Précieux Sang" avec 33 grains en mémoire des 33 ans de la vie terrestre de Jésus, 1815-1909.
  • "Chapelet de Saint Michel archange" qui possède 39 grains.
  • "Chapelet des morts" avec quatre dizaines, en faveur des âmes du purgatoire. Il fut approuvé et béni par le Pape Pie IX en 1873.
  • "Le chapelet des sept douleurs de la Vierge Marie" possède 59 grains (7 mystères de 7 grains chacun).
  • "Chapelet de la Miséricorde divine". En 1936, Jésus inspire à sœur Faustine, canonisée le 30 avril 2000, le texte du chapelet de la Miséricorde.

Le chapelet musulman

Le chapelet n’est pas propre au Christianisme. C’est un moyen de prière utilisé dans différentes religions. Il existait dans l’indouisme et le bouddhisme bien avant d’être connu en Occident.

Il existe aussi un chapelet musulman. Certains musulmans se servent d’un chapelet de 99 grains correspondant aux différents noms donnés à Dieu dans le Coran. Il est composé de trois sections de 33 grains. Le Chapelet musulman des soufis de la Qadiriyya comporte 100 grains divisés en 45/45/10, les noms divins ne sont évoqués qu’en fonction de l’élévation spirituelle du cheminant. Tous les soufis pratiquent une remémoration intensive de Dieu à l’aide de la maîtresse formule "La ilaha illa Allah" (il n’y de Dieu que Dieu)...

Réciter le chapelet

1. Comment dire, réciter le chapelet ?

Pour réciter le chapelet, on commence par un préambule qui comporte le signe de la croix, un "Je crois en Dieu", un "Notre Père", trois "Je vous salue Marie" et un "Gloire au Père". Le chapelet consiste ensuite dans la récitation d’un "Notre Père, de dix "Je vous salue Marie" et d’un "Gloire au Père". Cet ensemble est appelé "dizaine de chapelet". Le chapelet comporte cinq "dizaines". On peut terminer le chapelet sur la médaille en récitant au choix le Salve Regina ou Les litanies de Lorette

2. Que nous apporte le chapelet ?

Certains chrétiens sont allergiques au caractère répétitif de la prière du chapelet. Ils trouvent que la répétition des "Je vous salue Marie" entraîne une monotonie qui tend à assoupir ou à penser à autre chose. Cependant cette monotonie relative favorise le recueillement et permet la méditation des mystères. De plus, l’occupation des doigts qui égrène le chapelet écarte la fatigue de l’immobilité. Le chapelet est la prière des humbles. C’est une prière vocale qui favorise une prière contemplative.

3. Réciter le chapelet radio diffusé

Il est possible de réciter le chapelet de Lourdes tous les jours de 15h30 à 16h diffusé sur Radio Notre Dame à la fréquence 100.70 MHz.

4. Images sur la récitation du chapelet

Jean-Paul II, à Lourdes en 2004, a rappelé combien Lourdes est un haut lieu de la prière : “Ici, la Vierge invita Bernadette à réciter le Rosaire, égrenant elle-même le chapelet. Cette grotte est devenue ainsi le siège d’une étonnante école de prière, où Marie enseigne à tous à contempler avec un ardent amour le visage du Christ. C’est pourquoi Lourdes est le lieu où les croyants de France et de tant d’autres nations d’Europe et du monde prient, à genoux”.

    Partager cet article :

Vous souhaitez contacter le Cybercuré ?

Vous avez aimé cet article ?

Le Cybercuré
Iconographie

Cybercuré remercie particulièrement ces personnes pour leur contribution au graphisme et aux photos du site.

Banque d'images religieuses Visiter le site

Photos de Muriel Bergasa Visiter le site

Les archives de Cybercuré

Accès aux actualités archivées du site

Cliquez ici

Accès à l'ancien site

Cliquez ici