L’Eglise et la crémation ou incinération

L’Église et la crémation

1. La crémation

La Crémation consiste à brûler le corps dans son cercueil. Elle dure environ une heure trente. Le crématorium est le lieu où l’on procède à la crémation. Le maître de cérémonie reçoit la famille au crématorium et l’invite à se réunir dans la salle de recueillement. En principe le terme correct est crémation quand on parle d’un être humain.

Un funérarium est un lieu où l’on se réunit pour l’exposition du défunt, c’est un salon funéraire ou se rassemble la famille du défunt avant la cérémonie mortuaire qui peut être une inhumation ou une crémation.

Choisir actuellement d’être incinéré
La crémation ou incinération est très pratiquée dans les pays protestants d’Europe comme l’Angleterre, et les pays scandinaves etc. Beaucoup de personnes choisissent actuellement d’être incinérées. Elle tend à se développer en France ou elle est autorisée depuis 1887. Elle est de plus en plus utilisée depuis 1990. En 2011, 32% des français ont choisi la crémation.

2. Position de l’Église sur la crémation ou incinération

Après avoir pendant des siècles considéré l’incinération (ou crémation) comme un défi à la doctrine chrétienne, l’Église catholique l’a autorisé à partir de 1963 à condition que la décision d’être incinéré ne manifeste pas une mise en cause de la foi en la résurrection des corps. Mais les orthodoxes condamnent la crémation au nom du respect du corps.

3. Peut-on avoir une crémation et cérémonie d’obsèques à l’église ?

La crémation et les obsèques ne sont pas incompatibles, mais il est souhaitable que la cérémonie à l’église ait lieu avant le transfert du corps au crématorium et la crémation. C’est autour du corps que se déroule normalement la célébration des obsèques.

4. Peut-on faire une célébration ou une prière au crématorium

Le Rituel des funérailles propose des éléments de prière, dans cette éventualité (cf. tome II, nn. 288-294). Ce temps de prière sera toujours assuré par un membre de la communauté chrétienne ("équipe funérailles", ami de la famille, prêtre, diacre…). La prière au crématorium est analogue à la prière au cimetière. Elle doit avoir lieu en présence du corps, avant la crémation. Ce temps de prière est parfois une célébration qui se substitue à celle à l’Église, même si cette dernière est toujours préférable. S’adresser à l’équipe d’aumônerie catholique du lieu.

Vidéos sur la crémation

Documents sur l’Église et la crémation

L’Église et l’urne funéraire

1. L’urne funéraire

Une urne funéraire est un vase fermé en pierre, en bronze, en marbre, en albâtre, en céramique ou en verre dans laquelle les proches d’un défunt conservent ses cendres après la crémation. Tout comme sur un cercueil, l’urne comporte une plaque avec le nom et le prénom du défunt ainsi que le lieu de crémation.

2. Peut-on faire une cérémonie d’obsèques avec l’urne funéraire ?

En principe ce n’est pas possible, cependant la cérémonie peut être faite avec l’urne funéraire si on a l’accord de l’évêque. En l’absence du corps, la cérémonie ne comporte ni aspersion, ni encensement. On peut alors évoquer le défunt en exposant, par exemple, une photo ou un souvenir de lui.

Décret du Saint-office en date du 8 mai 1963 [Code de Droit Canonique, c. 1176 §3]

3. Destination des cendres, lieu d’accueil des urnes funéraires

L’Église catholique et les cendres funéraires - L’Église ne souhaite pas qu’après la crémation les cendres soient dispersées. Elle demande que les urnes funéraires trouvent un lieu d’accueil définitif qui soit un columbarium qui peut être dans un cimetière ou un caveau, et non la maison. L’Église juge souhaitable que les cendres ne soient pas éparpillées, pour qu’il y ait un lieu de souvenir et de recueillement. (L’Église St Louis de Toulon permet d’accueillir provisoirement (jusqu’à 3 ans) les urnes funéraires en facilitant l’accueil des familles par l’entraide spirituelle et le soutien moral).

  • urne funéraire

  • Urne funéraire gauloise, Acigné

  • urne funéraire

    Partager cet article :

Vous souhaitez contacter le Cybercuré ?

Vous avez aimé cet article ?

Le Cybercuré
Iconographie

Cybercuré remercie particulièrement ces personnes pour leur contribution au graphisme et aux photos du site.

Banque d'images religieuses Visiter le site

Photos de Muriel Bergasa Visiter le site

Les archives de Cybercuré

Accès aux actualités archivées du site

Cliquez ici

Accès à l'ancien site

Cliquez ici