L’Au-delà après la mort : la réincarnation ou métempsycose

La croyance en la réincarnation ou métempsycose

La croyance en la réincarnation, c’est la croyance en une vie après la mort par des existences corporelles et terrestres successives. La métempsycose est la transmigration des âmes d’un corps dans un autre. Dans l’hindouisme et le bouddhisme, la réincarnation ou métempsycose n’est pas considérée comme une chance, mais comme un malheur. En effet la vie est subie comme une souffrance. La transmigration est source de souffrance et de malheur. Ainsi, chacun aspire avant tout à mettre un terme au cycle des renaissances. Les religions orientales mettent l’accent sur la nécessité de se purifier du mal et de se détacher de ce qui est matériel, sensuel, affectif à travers des transmigrations successives. On peut obtenir la délivrance des renaissances (le nirvana) par le renoncement et l’ascétisme.

1. La croyance en la réincarnation (nouvelles vies) en occident

La croyance en la réincarnation est actuellement "à la mode" en occident, avec l’idée que chaque personne a la chance d’avoir plusieurs vies successivement, d’avoir de nouvelles vies et qu’elle pourra réaliser ce qui n’a pas été possible en une seule vie. À cause du film de Bertolucci "Little Buddha" les gens pensent de plus en plus à la métempsycose. Selon une enquête réalisée en 1990, 25% des français... et des européens adhèrent aujourd’hui à la croyance en la réincarnation

2. Les chrétiens et la croyance en la réincarnation

Dans leur désir de jeter des ponts entre les grandes traditions spirituelles, un certain nombre de chrétiens confondent l’espérance de la résurrection avec la croyance en la réincarnation véhiculée par le bouddhisme. Selon une enquête réalisée en 1990 sur les valeurs européennes, les catholiques de France croient plus facilement à cette conception que l’ensemble de la population (27 % contre 24 %) et les catholiques pratiquants (ceux qui participent à la messe une fois par mois) y croient encore plus facilement que les autres (34 %). Enfin, plus de la moitié (53, 91%) des catholiques français qui croient à la résurrection, ont également la croyance en la réincarnation.

3. Christianisme et croyance en la réincarnation

La croyance en la réincarnation s’oppose au dogme de la résurrection des morts. La foi en la vie éternelle et en la résurrection est liée à la foi en un Dieu d’amour qui n’attend pas de l’homme qu’il atteigne la perfection par ses propres forces à travers des existences successives. Par un don gratuit le Christ nous fera partager sa propre vie au delà de la mort. La résurrection, c’est le don de Dieu qui nous fait passer les portes de la mort, avec son fils Jésus Christ, Selon l’enseignement de saint Paul :« Comme les hommes ne meurent qu’une seule fois après quoi vient le jugement, ainsi le Christ, après s’être offert une seule fois pour enlever les péchés d’un grand nombre, apparaîtra une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur donner le salut » (Hébreux 9, 27). La réincarnation et la résurrection constituent deux réponses différentes à l’énigme de la mort. Mais les chrétiens qui veulent mêler ces deux réponses juxtaposent des notions proprement inconciliables.

4. La doctrine de l’Église et la réincarnation

La doctrine de l’Église et la réincarnation sont incompatibles. Le Magistère de l’église n’a jamais enseigné la réincarnation cette doctrine appelée métempsycose à l’époque de l’église primitive. La doctrine de la métempsychose était assez répandue dans le monde antique au premier siècle, elle disparut progressivement au fil des siècles suivants. L’Église l’a toujours rejetée. Ainsi quand Origène a enseigné la préexistence des âmes dans le sein de Dieu, il a été condamné comme hérétique quoique il était fidèle à la doctrine de l’église sur la réincarnation.

L’au-delà après la mort : le spiritisme communication avec les défunts

Le but du spiritisme est la communications avec les défunts se produisant le plus souvent par l’intermédiaire d’un agent appelé médium. Il répond à un besoin, car beaucoup de personnes voudrait avoir des relations avec ceux qui les ont quitté. Il est apparu au XIX° siècle aux USA. Le mot "spiritisme" a été inventé par le français Allan Kardek en 1857. Actuellement il existe surtout en Amérique latine, au Brésil.

1. L’Église condamne le spiritisme

Le spiritisme a le mérite de refuser le matérialisme ambiant en affirmant la réalité de l’esprit, son immortalité et une vie après la mort. Mais l’Église condamne le spiritisme, car dans les communications avec les défunts, avec le monde invisible, ce n’est pas l’homme qui peut prendre l’initiative, comme le fait le spiritisme qui est une technique qui veut forcer l’au delà à se manifester. De plus, les pratiques du spiritisme (sauf si on fait tourner les tables simplement comme jeu de société) ont des conséquences spirituelles néfastes, car elles détournent de l’essentiel, de la confiance en Dieu, en son amour et en sa providence. (Condamnation le 24 avril 1917 par le Saint office)

2. Communication avec les défunts

Dans le christianisme il existe une communication avec les défunts, car il y a une solidarité spirituelle entre les croyants ; ceux qui sont parvenus au terme de leur voyage terrestre ne peuvent se désintéresser de ceux qui sont en route. C’est ce qu’on appelle la Communion des saints. Les saints du ciel se manifestent à nous de diverses manières, en particulier par les apparitions. Il y a aussi une communication avec les défunts par la prière.

3. Communications avec le monde invisible dans le christianisme ?

Dans le christianisme, il y a des communications avec le monde invisible car le monde invisible, celui de Dieu, se révèle de différentes manières, par les apparitions du Christ, des saints et des anges (par exemple les apparitions de la Sainte Vierge à Lourdes). Dieu se manifeste aussi à travers des signes. Ces signes ne relèvent pas de la science, mais de la foi. Dans le spiritisme les communications avec le monde invisible se pratiquent autrement.

4. Images de spiritisme

Sur les images de spiritisme on voit un petit groupe de personnes autour d’une table ronde. Ils posent les mains sur la table ou bien ils se donne la main. D’autres images de spiritisme montrent des personnes qui se concentrent et qui font des gestes pour invoquer les esprits. Les images de spiritisme comportent souvent des bougies, des lettres, des chiffres ... Il y a de superbes images de spiritisme.

5. Vidéos sur le spiritisme

6. Documentation

  • Deux personnes qui se tiennent la main

  • Personnes qui se tiennent les mains à quatre autour d’une table ronde

  • Personne concentrée qui fait un geste des mains

  • Personnes concentrées avec des lettres, des chiffres et un verre

  • Spiritisme : personnes autour d’une table les mains sur la table

  • Groupe de personnes qui discutent pour faire tourner la table

    Partager cet article :

Vous souhaitez contacter le Cybercuré ?

Vous avez aimé cet article ?

Le Cybercuré
Iconographie

Cybercuré remercie particulièrement ces personnes pour leur contribution au graphisme et aux photos du site.

Banque d'images religieuses Visiter le site

Photos de Muriel Bergasa Visiter le site

Les archives de Cybercuré

Accès aux actualités archivées du site

Cliquez ici

Accès à l'ancien site

Cliquez ici