Catéchèse et catéchisme

Inscription au catéchisme

1. Pourquoi inscrire mon enfant au catéchisme ?

Est-ce bien raisonnable avec toutes les activités qu’il a déjà ? Qu’est-ce que le catéchisme lui apportera ?

Avec le judo, la danse, le piano, etc... , les enfants sont parfois débordés, mais éduquer un enfant exige que l’on fasse des choix. Toutes les activités n’ont pas la même valeur éducative. Le catéchisme n’est pas une activité comme les autres. C’est un lieu où ils peuvent être eux-mêmes, faire un lien entre tout ce qu’ils vivent et parler de questions qu’ils n’ont pas l’occasion d’aborder ailleurs.

Faire pour son enfant l’inscription au catéchisme est une obligation pour une famille chrétienne. La catéchèse l’aide à se structurer, à construire sa personnalité dans l’expérience de sa vie d’enfant et cela non à partir d’une morale abstraite "il faut faire ceci, ne pas faire cela", mais avant tout selon l’exemple vivant de Jésus. Faire l’inscription au catéchisme, c’est lui donner l’occasion de réfléchir aux questions qu’il peut se poser sur lui-même, le monde et Dieu et sur le sens qu’il peut donner à sa vie.

La participation à une communauté chrétienne lui donne la chance de vivre une communauté non basée sur la concurrence et la rivalité, mais sur des valeurs de partage et d’entraide. Le catéchisme apporte beaucoup sur le plan éducatif, mais son objectif est d’abord l’éveil et l’approfondissement de la foi : on apprend à connaître Jésus et à l’aimer, on découvre comment prier Dieu.

2. Les parents peuvent-ils ne pas inscrire leurs enfants au catéchisme ?

Certains parents ne veulent pas faire l’inscription au catéchisme pour que leurs enfants aient la liberté de choisir leur religion. En fait, on ne peut choisir qu’en connaissance de cause. Si on ne donne pas à l’enfant une éducation religieuse, il est dans des conditions de liberté illusoires. C’est au moment de sa profession de foi qu’il pourra faire un choix personnel. La liberté est plus grande quand on connaît que lorsque l’on ne connaît pas.

3. Les parents doivent-ils laisser à leurs enfants la liberté d’y aller s’ils en ont envie ?

Certains parents pensent qu’il ne faut pas forcer leurs enfants par ce que ce ne serait pas éducatif et que cela pourrait les dégoûter. Il est sûr que l’attitude des parents doit être différente à la période de l’enfance et à celle de l’adolescence. Pour les enfants, ce sont les parents qui décident ce qui est bon pour eux. Ils ne peuvent pas abandonner les enfants à leur fantaisie quand il s’agit de choses importantes. Mais il ne suffit pas d’imposer quelque chose aux enfants, il faut les suivre et les soutenir. Il arrive que dans certains cas il ne faille pas imposer à un enfant d’y aller s’il est bloqué sur ce point. On peut en parler au prêtre de la paroisse, essayer de comprendre les raisons de son blocage et attendre que cela aille mieux.

4. Comment inscrire son enfant au catéchisme ?

Pour inscrire son enfant au catéchisme, il faut aller à l’accueil ou au secrétariat de la paroisse proche du domicile, et prendre contact avec la responsable. Si votre enfant est dans une école catholique, il lui sera proposé de participer à l’instruction religieuse au sein de l’école.

5. À qui s’adresse le catéchisme et à quel âge commence-t-il ?

Le catéchisme s’adresse à des enfants scolarisés à l’école primaire. Il commence, selon les paroisses, au niveau de la classe du CE1 ou du CE2. Même si l’enfant est plus grand, il ne faut pas hésiter à l’inscrire. Si l’enfant est déjà au collège, il faut l’inscrire à l’aumônerie des collèges. Avant le catéchisme proprement dit, il existe pour les petits enfants, à partir de 3 ou 4 ans, des rencontres qu’on appelle « Éveil à la foi » et qui ont lieu habituellement tous les mois. Les enfants participent à des célébrations adaptées à leur âge.

6. Un enfant non baptisé peut-il y participer ?

Oui, bien sûr, et de plus en plus d’enfants sont dans cette situation. Au cours des années, s’il le désire, l’enfant pourra demander le baptême. Avec l’accord de ses parents, il suivra une préparation en plusieurs étapes, puis, au bout d’environ deux ans, il recevra le baptême.

7. Y-a-t-il des frais d’inscription ?

Il y a des frais d’inscription au catéchisme, car l’organisation entraîne des dépenses de secrétariat, de documentation, de matériel pédagogique, de manuel pour les enfants, d’entretien et chauffage de locaux, de salaire du personnel, etc.... Il est donc normal de régler à la paroisse l’ensemble de ces frais. Ce n’est presque rien par rapport à ce qui est demandé dans un club de loisir ou de sport. Ceux qui ont des difficultés financières ne sont pas tenus de payer la totalité des frais. Les catéchistes sont bénévoles, sauf habituellement la responsable de l’ensemble qui est très chargée.

8. En cas d’épidémie.

En cas d’épidémie, le catéchisme peut être suspendu si l’épidémie (de grippe A en 2009 - 2010) se développe dans les écoles environnantes et que l’on ferme des classes. Quoiqu’il en soit il faudra envisager des mesures dans l’organisation pour éviter la contagion du virus.

Organisation du catéchisme

1. Combien de temps prend la participation au catéchisme ?

Habituellement une heure à une heure et demie par semaine. C’est le plus souvent le mercredi matin, dans certaines paroisses le dimanche matin. Les enfants sont aussi invités à aller à la messe dominicale. Dans beaucoup de paroisses, il existe une "messe des enfants et des familles" où les enfants peuvent participer activement. De plus, il est prévu, périodiquement, des temps forts plus longs, par exemple pour préparer une célébration et pour animer une messe des familles. Ces temps forts sont généralement bien perçus par les enfants et leurs parents, car ils permettent un "vivre ensemble".

2. Quelle est l’ambiance du catéchisme ?

Elle est assez différente de l’ambiance scolaire. Les enfants se retrouvent dans une équipe de cinq à dix enfants de leur âge, souvent ses copains de l’école avec un adulte qui anime le groupe et diffuse une ambiance disciplinée et souriante. Le plus souvent ils sont heureux au catéchisme et ils y viennent volontiers, car ils se sentent accueillis et écoutés.

3. À l’adolescence, existe-t-il une formation religieuse ?

Oui, à partir de la classe de sixième, il existe un enseignement religieux qui a lieu à l’aumônerie du collège et du lycée et non plus à la paroisse. L’aumônerie comporte différents types d’activité : les rencontres d’équipes, l’assistance à des messes de jeunes et leur animation, la participation à des grands rassemblements comme le FRAT... C’est à l’aumônerie que les jeunes font leur profession de foi et reçoivent la confirmation.

4. Comment les catéchistes reçoivent-ils une formation ?

Dans chaque diocèse, il y a un service diocésain de la catéchèse qui propose une formation pour compléter la formation initiale qui est faite, de manières diverses, dans les paroisses. Les catéchistes découvrent eux-mêmes beaucoup de choses en faisant la catéchèse. Ce qu’ils vivent avec les enfants rejaillit sur leur vie tout entière, sur leur manière de s’exprimer, sur leur foi. C’est une expérience personnelle et spirituelle très forte.

But et moyens de la catéchèse

1. Quel est le but de la catéchèse, son objectif ?

Le but de la catéchèse n’est pas seulement un enseignement. Il y a, bien sûr, des connaissances à transmettre, mais le catéchisme ne se réduit pas à la transmission d’un savoir.

Il a pour but :
- de permettre aux enfants de faire une expérience de Dieu, de rencontrer Jésus Christ, de leur faire découvrir qu’ils sont aimés du Christ tels qu’ils sont.
- de leur faire vivre une expérience ecclésiale en les faisant participer à la vie de la communauté chrétienne par les célébrations paroissiales.
- de les faire accéder à une expérience spirituelle en les initiant à la prière.

2. Quels sont les moyens pédagogiques de la catéchèse ?

Pour réaliser le but, de la catéchèse a une grande variété de moyens pédagogiques : on peut proposer la Parole de Dieu en racontant un récit de la Bible, en s’appuyant sur des images, en donnant un témoignage, en se servant de "Pierres vivantes" recueil des documents de la foi présentés pour les enfants, et surtout en mettant la Parole de Dieu en relation avec la vie concrète des enfants. De plus les catéchistes utilisent ce qu’on appelle un "parcours catéchétique" c.à.d. un document à l’usage des enfants et des animateurs qui leur fait découvrir la Bonne nouvelle de Jésus-Christ d’une manière progressive au cours des différentes années.

3. Où peut-on trouver des moyens pour favoriser l’expression des enfants ?

Il y a beaucoup de moyens pédagogiques pour que les enfants puissent s’exprimer : le chant, le dessin, le mime d’une scène biblique, la confection d’un panneau, la discussion en groupe, la lecture d’un texte, la participation à une action caritative,...
Voir les sites suivants :

4. Documentation

Rôle des parents dans la catéchèse

1. Quel est le rôle des parents dans l’éducation religieuse des enfants ?

Beaucoup pensent que ce sont les catéchistes qui ont le rôle principal dans l’éducation religieuse des enfants. En réalité, la catéchèse est d’abord le rôle des parents. Ce sont eux qui ont en premier lieu cette charge, car ils sont responsables de leur enfant. Les catéchistes sont là pour les aider. Les parents ont d’ailleurs plus d’influence en profondeur que les catéchistes sur la foi de leur enfant.

Cependant, beaucoup de parents délèguent cette responsabilité aux catéchistes. C’est dommage, car le catéchèse peut être une occasion extraordinaire pour un dialogue très personnel des parents avec leur enfant sur des questions comme le respect de la nature, l’amour, la souffrance, la prière, la mort.

Les enfants posent souvent beaucoup de questions (pourquoi ?). Il faut profiter de cette occasion pour un dialogue et ne pas éluder leur question parce qu’on ne voit pas bien la réponse. Il est important aussi pour l’enfant que ses parents s’intéressent à ce qu’il découvre au catéchisme.

2. Comment les parents peuvent-ils aider leur enfant à prier ?

C’est aussi le rôle des parents d’aider leur enfant à prier. Dans certaines familles, on fait la prière du soir avec les enfants, par exemple dans le temps de Noël devant la crèche familiale. Il y a des parents qui prient avec leur enfant au moment d’un événement triste ou joyeux, comme la mort d’un grand-parent, une épreuve familiale ou bien on remercie Dieu quand il y a un quelque chose d’heureux. Certains parents suggèrent à leur enfant de prier le soir en se couchant et beaucoup d’enfants le font volontiers. L’idéal c’est de prier avec son enfant quand on lui dit bonsoir, en évoquant les évènements de la journée ou la vie du lendemain.

3. Quelle participation la paroisse demande-t-elle aux parents ?

Cela fait parti aussi du rôle des parents d’assister aux réunions de parents organisées par la paroisse. Ces réunions ont pour but de présenter les objectifs de la catéchèse, la pédagogie, les activités du catéchisme, et aussi de faire le point sur ce qu’ont vécu les enfants. Ils sont invités aussi à venir aux célébrations auxquelles participe leur enfant. Ainsi, au cours d’une année de catéchisme, les parents découvrent souvent un visage de l’Église différent de ce qu’ils avaient connu.

4. Collaboration active des parents ?

Certains parents acceptent de collaborer à la catéchèse en animant régulièrement une petite équipe. Ils s’intègrent ainsi à l’équipe des catéchistes qui leur apporte un soutien. D’autres acceptent aussi de donner un coup de main ponctuel.

5. Est-ce que le catéchisme apporte aussi quelque chose aux parents ?

Pour bien des parents qui se sont un peu éloignés de la communauté chrétienne, le catéchisme de leur enfant est l’occasion de reprendre contact, de réveiller leur foi, de réfléchir à certaines questions, de découvrir une communauté vivante en rencontrant les catéchistes et les autres parents. La catéchèse est pour eux un véritable enrichissement et parfois un nouveau départ.

    Partager cet article :

Vous souhaitez contacter le Cybercuré ?

Vous avez aimé cet article ?

Le Cybercuré
Iconographie

Cybercuré remercie particulièrement ces personnes pour leur contribution au graphisme et aux photos du site.

Banque d'images religieuses Visiter le site

Photos de Muriel Bergasa Visiter le site

Les archives de Cybercuré

Accès aux actualités archivées du site

Cliquez ici

Accès à l'ancien site

Cliquez ici