Fêtes juives - Nouvel an - Roch Hashana

Les différents noms manifestent les aspects de la fête : Début de l’année juive, Appel au repentir et Jour du jugement.

1. Roch Hashana - Fête du nouvel an juif

Les noms de la fête

Les différents noms manifestent les aspects de la fête : Début de l’année juive, Appel au repentir et Jour du jugement.

1. Roche Hachana, Rosh ha-shana Roch ha-Chanah, Nouvel an juif, Début de l’année juive (littéralement Tête de l’année).

2. Yom Terouah, Yom Teroua ("Jour de la sonnerie du shofar"), Zikhron Terouah ("Souvenir de la sonnerie du shofar"), fête des trompettes.

3. Yom Hadîn (Jour du Jugement).

Signification de Roch Hashana : Fête du nouvel an juif.

Roch Hashana est une des fêtes juives. C’ est le début de l’année civile juive, le jour du nouvel an juif. Alors que d’après la Torah, l’année commence en Nissan mois de la fête de la Pâque, la tradition juive considère ce jour comme le début de la nouvelle année. Il s’agit d’une fête qui avec ce nom et ces rites n’a jamais existé pendant tout le temps de l’Ancien Testament. Roch Hashana se célèbre le 1er et le deuxième jour du premier mois de l’année civile, celui de tichri.

Le début de l’année juive célèbre l’anniversaire de la création et plus précisément de la création de l’homme. La fête du nouvel an juif dure 2 jours qui sont chômés. On n’y fait aucun travail et on se consacre à la convocation divine.

Célébration de Roch Hashana : Repas rituel de la fête du nouvel an juif.

La fête du nouvel an juif débute une nouvelle étape dans la vie de chacun et pour l’ensemble du peuple. Il s’accompagne d’un rituel (sédèr ) qui met en scène des symboles de réussite, de joie et de douceur pour la nouvelle année. On souhaite "une bonne année". Le début de l’année juive comporte des repas festifs. Les festivités du nouvel an juif débutent donc la veille au soir par un festin. La fête du nouvel an juif se célèbre au cours d’un repas rituel. On mange des pommes et du miel. Dans les communautés Sépharade un véritable banquet est organisé. Mais le troisième jour est un jour de jeûne.

Signification de Roch Hashana : Jour du jugement.

Roch Hashana est aussi le jour du jugement Yom Hadîn. Le début de l’année juive est l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée et de réfléchir à l’orientation de sa vie. Le début de l’année juive conduit aux 10 jours de pénitence qui précèdent la fête de Yom Kippour. Rosh Hashana introduit une période de dix jours dits terribles, qui le séparent de Yom Kipour, au cours desquels le repentir peut influencer le Jugement.

Célébration de Roch Hashana : Appel du Shofar au repentir en vu du jugement.

La prière du matin est marquée par l’appel du Shofar (choffar). Le Shofar est une corne de bélier qui sert de trompette et qui retentit pour réveiller les consciences endormies. Le Shofar est sonné les deux jours de Roch Hashana. La sonnerie du Shofar appelle les fidèles au repentir. Faire entendre à Roch Hachana le son de la Térou’ah, suggère que quelque chose de grave est en train de se passer. On appelle parfois cette journée " Fête des trompettes " La Térou’ah est un son opposé à celui de la Téki’ah, ce son long et simple, continu, exprimant la sérénité, la tranquillité et la joie.

Célébration de Roch Hashana : tout est revêtu de blanc.

À la synagogue, tout est revêtu de blanc symbole de la pureté : l’armoire sainte, les rouleaux, les pupitres. Souvent les fidèles eux-mêmes s’habillent de blanc.

Date de la fête de Roch Hashana - Date du début de l’année juive.

La date de la fête du nouvel an juif est le 17 septembre 2012, 5 septembre 2013, 25 septembre 2014, 14 septembre 2015.

La date de la fête du nouvel an juif n’est pas la même chaque année par ce que le calendrier hébraïque étant basé sur un cycle luni-solaire, la date du Nouvel an juif dans le calendrier grégorien varie, mais tombe toujours entre le 5 septembre et 5 octobre. La date du nouvel an juif est celle de l’année civile le 1er et le deuxième jour du mois de tichri et non celle de l’année religieuse qui est en Nissan le mois de Pâques.

- Repas de la fête Les plats

Images des fêtes israélites : Roch ha-shana Fête des trompettes : Sonnerie du Shofar

Cette fête des trompettes avec la sonnerie du Shofar a été instaurée par la tradition rabbinique.

- Fête juive - Roch Hashana, Sonnerie du Shofar dans la synagogue de Venise

- Sonnerie du shofar

- La fête du nouvel an juif

Documentation sur la fête israélite de Roch ha-shana fête des trompettes

1. Rosh ha-Shanah Fête du jour de l’an juif Début de l’année juive

- Roch ha-Shanah la Tête de l’Année hébraïque ou la proclamation de la Royauté de Dieu

- Rosh HaShanah

- Fête de Roche Hachana

2. Rosh ha-Shanah - Fête des trompettes - Jour du jugement - Appel à la conversion

Cette fête des trompettes est caractéristique du début de l’année civile juive.

- Rosh ha-Shanah : la vision et l’écoute

- Jour du jugement ->http://www.lamed.fr/index.php?id=1&art=1340 ]

2. Yom Kippour

Noms de la fête

- Yom Kippur, Youm Kippour, Grand Pardon, Jour du Grand Pardon (littéralement Jour de l’expiation).

- Yom Hakippourim (Le jour des pardons).

Cette fête est aussi appelé « Chabbat Chabbaton » (le Chabbat des Chabbat),

Date de la fête de Yom Kippour - Yom Kippur - Date du Grand pardon juif.

18 septembre 2010, 8 octobre 2011, 26 septembre 2012, 14 septembre 2013, 4 octobre 2014, 23 septembre 2015. La date de Yom Kippour, fête israélite, n’est pas la même chaque année parce que le calendrier hébraïque est basé sur un cycle luni-solaire. La date du grand pardon est dix jours après la date de la fête du nouvel an juif.

Signification de la fête : 1. Pénitence

Yom Kippour est la journée la plus sainte et la plus solennelle des fêtes israélites ou des fêtes juives (ce qui est identiques). Elle marque le paroxysme des 10 jours de repentir, de pénitence et de retour à Dieu (Téshouva) qui suivent la fête de Roch Hachana. C’est un jour redoutable. Jour de l’Expiation est le nom officiel de la célébration juive.

Signification de la fête : 2. Grand pardon

C’est le jour des pardons, le grand pardon juif, une des journées les plus joyeuses de l’année pour le peuple Juif. La Bible appelle ce jour Yom HaKippourim, le jour des pardons. Pour obtenir le Pardon, trois démarches sont essentielles : la prière, le jeûne et l’aumône.
« 
Célébration de la fête : 1. Le jeûne de Yom Kippur

Pendant vingt-cinq heures, le jour des pardons, le jeûne de Yom Kippour est un jeûne absolu, sans manger ni boire ni se laver et sans relation conjugale. L’abstention totale de nourriture et de boisson commence généralement une demi-heure avant le coucher de soleil. Elle termine après le coucher du soleil de la nuit suivante.
Le jeûne de Yom Kippour est obligatoire pour tout individu sain âgé de plus de 12 ans pour les femmes, 13 pour les hommes, même » pour les femmes enceintes. Mais une personne gravement malade ne doit pas jeûner. À la fin de cette journée, le son du Chofar (corne de bélier) retentit, afin d’annoncer la fin du jeûne de Yom Kippour et le grand pardon.

Célébration de la fête : 2. Coutume du repas de la veille de la fête

Le repas du soir, la veille de la fête, avant le jeûne de Yom Kippur, il est recommandé de manger un repas complet. Il y a une cérémonie traditionnelle, appelée Kapparot,qui consiste à faire tourner un poulet vivant au-dessus de sa tête en récitant une formule traditionnelle : "Voici mon double, voici mon remplaçant, voici mon expiation. Puisse cette poule ou ce coq aller jusqu’à la mort pendant que je m’engagerai et continuerai une vie heureuse, longue et paisible." Une fois la poule égorgée, on la donne aux pauvres.

Célébration de la fête : 3. Chabbat des Chabbat

Le Yom Kippour ( Yom Kippur ), fête israélite, Il faut respecter certaines règles du Shabbat par exemple il ne faut pas travailler, ni allumer de feu. Tout travail est strictement interdit durant les 25 heures du jeûne de Yom Kippour. La fête de Yom Kippour est appelé le Chabbat des Chabbat.

Célébration de la fête : 4. Prières à la synagogue

Le jour de Yom Kippour, des fêtes israélites, la journée est passée en prières à la synagogue, la célébration comporte cinq offices. La journée s’articule autour de cinq services liturgiques : Kol Nidré, Chakharit, Moussaf, Minha, Yiskor et Neïla. On a tête et le corps recouverts de châles de prière blancs. C’est la jourée de plus grande affluence de l’année. On lit le livre de Jonas qui appelle à la conversion. On se frappe la poitrine pour dire que l’on regrette sincèrement les mauvaises choses que l’on a faites. La liturgie des juifs sépharade comporte des musiques assez joyeuses, surtout par rapport aux juifs ashkénazes qui ont une attitude plus solennelle, accentuant la remémoration des disparus et des martyrs.

Images de la fête israélite : Yom Kippur

- Images fête israélite Le jour du Grand Pardon Lecture des prières

- Fête juive - Prière dans une synagogue autour de la Torah

Vidéos sur la fête israélite Yom Kippur Jour du grand pardon fête du grand pardon juif

Pour voir les vidéos il faut le haut débit - Veuillez patienter pendant le chargement... Si vous ne voyez pas correctement les vidéos, il faut défragmenter votre disque dur.

- Vidéo fête juive

- Vidéo fête juive

- Vidéo Les Kaparot à Mea Shearim

Documentation sur la fête israélite Yom Kippur, Youm Kippour

- Fête du Grand Pardon

- Youm Kippour - La communauté juive de Marrakech-Essaouira célèbre le Youm Kippour


FÊTES JUIVES Soukkot, Shemini atzeret, Simhat torah

    Partager cet article :

Vous souhaitez contacter le Cybercuré ?

Vous avez aimé cet article ?

Le Cybercuré
Iconographie

Cybercuré remercie particulièrement ces personnes pour leur contribution au graphisme et aux photos du site.

Banque d'images religieuses Visiter le site

Photos de Muriel Bergasa Visiter le site

Les archives de Cybercuré

Accès aux actualités archivées du site

Cliquez ici

Accès à l'ancien site

Cliquez ici