Histoire célébrations chemin de croix Vendredi saint

L’origine de la fête du Vendredi saint est probablement à Jérusalem où l’on voit sa célébration à la fin du IV° siècle, selon le récit de la pèlerine Égérie. À Rome, elle n’apparaît qu’au VII° siècle.

Origine et histoire de la fête du Vendredi saint

1. Origine de la fête du Vendredi saint

L’origine de la fête du Vendredi saint est probablement à Jérusalem où l’on voit sa célébration à la fin du IV° siècle, selon le récit de la pèlerine Égérie. À Rome, elle n’apparaît qu’au VII° siècle. On trouve deux types de cérémonie. Il y a d’une part la liturgie papale qui comprend seulement la lecture de la passion selon St Jean et une longue prière universelle. On voit d’autre part la célébration du Vendredi saint dans les paroisses. Elle comporte l’exposition de la croix sur l’autel, la lecture de la passion selon St Jean, la récitation du Pater, la vénération de la croix et la communion. C’est ce deuxième type de célébration qui se répand dans les pays francs.

2. Histoire de la fête du vendredi saint

L’histoire de la fête du vendredi saint a été dans des sens divers. Au XVIème, l’office fut reporté au matin et les fidèles participent au chemin de croix vers 15 h. L’office du soi est rétabli en 1955 par la réforme liturgique de la Semaine sainte du pape Pie XII est promulguée par le décret Maxima Redemptionis Nostrae Mysteria de la sacrée congrégation des rites le 16 novembre 1955. Cet office est appelé parfois à tort "messe du vendredi saint".

3. Date du vendredi saint

La date du vendredi saint dépend de la date de Pâques car est toujours fixée deux jours avant. La date du vendredi saint orthodoxe, le Grand vendredi, dépend de la date de la Pâque orthodoxe.
Calendrier liturgique

Célébration du vendredi saint

1. La célébration de l’office du Vendredi saint, de la passion

Au cours de cet office du Vendredi saint on écoute "La passion selon Saint Jean". Il n’y a pas de « messe du Vendredi saint », mais l’Office de la Passion. On prie ensuite pour les grandes intentions de L’Église pour le monde et on vient avec amour et recueillement pour la vénération de la croix de Jésus. L’office de la passion se termine par le Notre Père et la communion.

Déroulement :

  • 1ere lecture : "le serviteur souffrant"
  • Lecture du récit de la passion selon St Jean
  • Prière aux grandes intentions de l’Église
  • Présentation de la croix
  • Vénération de la croix
  • Prière du Notre Père
  • Communion
  • Bénédiction de l’assemblé

2. Messe du Vendredi saint ? Office de la Passion

Y-a-t-il une messe du Vendredi saint ? L’office du Vendredi saint, office de la Passion, ne comporte pas de célébration eucharistique. Il n’y a donc pas de Messe du Vendredi saint, car l’Église est en deuil et il n’y a pas de consécration ce jour là. On donne la communion avec les hosties qui ont été consacrées la veille, c’est pourquoi on appelle l’office du Vendredi saint, Messe des Présanctifiés et non messe du vendredi saint.

3. Présentation de la croix

On assiste à l’office de la croix, à la présentation de la croix et la vénération de la Croix. Il y a plusieurs manières liturgiques de faire la présentation de la croix. Habituellement, le prêtre ou le diacre se rend près de la porte de l´église où l´on a disposé la Croix non voilée, entre les cierges allumés. Il prend la Croix et tous s´avancent en procession à travers l´église vers le sanctuaire. Au départ de la procession, puis au milieu de l´église, enfin devant l´entrée du sanctuaire, celui qui porte la Croix fait la présentation de la croix en l´élevant et en chantant : "Voici le bois de la Croix, qui a porté le salut du monde." Le peuple répond : "Venez, adorons !".

La présentation de la Croix peut se faire aussi dans le chœur en dévoilant le crucifix qui est couvert d’un tissus violet ou rouge. Après l’avoir dévoilé, on invite les fidèles à venir faire la vénération de la croix.

4. Vénération de la croix

Après la présentation de la croix, pour venir vénérer la croix, le prêtre, les ministres et les fidèles s´avancent les uns après les autres : ils passent devant la Croix et lui rendent hommage. Pour la vénération de la croix, on peut l’embrasser, faire la génuflexion devant elle ou seulement s’incliner. La coutume la plus fréquente est d’embrasser la croix. Pendant ce temps, on chante l´antienne de la croix ou d´autres chants. Déjà à la fin du 4ème siècle, la pèlerine Égérie décrit le déroulement de cette vénération de la croix.

5. Homélies du Vendredi saint, pour le Vendredi saint

Les homélies du Vendredi saint sont habituellement très courtes à cause de la longueur de la lecture de la passion. Faut il faire une homélie le Vendredi saint ? Certains pensent qu’il ne faut pas faire d’homélies du Vendredi saint car la vraie prédication est le récit de la passion. Il suffit de l’écouter. Cependant on peut trouver sur internet des homélies du Vendredi saint qui commentent un aspect de la passion ainsi que d’autres qui expriment le sens de l’office de la Croix.

5bis. Documents sur les homélies du Vendredi saint

Homélies du Vendredi saint sur internet

Homélie du Vendredi saint de Mgr Di Falco évêque de Gap

Homélie du Vendredi saint 2006 par Mgr Albert Rouet évêque de Poitiers

Homélie pour le vendredi saint du Père Bernard Sesboüé, à partir de l’évangile selon saint Jean 19,31-37

Homélie pour le vendredi saint à la cathédrale de Saint-Claude

Homélie pour le Vendredi Saint au pied de la croix

Homélies du Vendredi saint au Vatican

Homélie du vendredi saint à St Pierre du Vatican

Homélie pour le Vendredi Saint 2009 dans la Basilique de St. Pierre par le père Cantalamessa

Documents sur l’office du Vendredi saint, office de la passion

Vendredi saint - Célébration de la Passion du Seigneur

Commentaire de la cérémonie du Vendredi-Saint

Grande prière pour le monde

Pratiques du vendredi saint

1. Chemin de croix du Vendredi saint

Tout en participant le soir à l’office de la passion, on fait, si on est libre dans l’après midi à trois heures, le chemin de croix en suivant Jésus depuis sa condamnation par Pilate jusqu’à sa mort. - Tous les ans le Vendredi saint, le pape préside le chemin de croix au Colisée. C’est le pape Paul VI qui a repris en 1964 cette tradition du Vendredi saint au Colisée. C’est un lieu particulièrement symbolique des martyrs. Plusieurs chemins de croix ont lieu dans les rues de Paris le Vendredi saint entre midi et 14 h, en particulier une montée du square de la Villette jusqu’à la basilique du Sacré-Cœur. Voir Le chemin de croix.

Documents sur le chemin de croix du Vendredi saint
Chemin de croix du pape au Colisée le Vendredi saint 2004

Chemin de Croix au Colisée Vendredi saint 18 avril 2003

Chemin de Croix au Colisée 29 mars 2002

Chemin de croix de Guy Gilbert pour le Vendredi saint

2. Le jeûne du Vendredi saint

Obligation du jeûne du vendredi saint - Le jeûne du vendredi saint et du mercredi des cendres sont seulement demandés par l’Église depuis 1949. Ces jours là, le maigre et le jeûne sont obligatoire. Si on prend un repas à midi, on ne prend qu’une légère collation le soir ou réciproquement.

Dispense du jeûne du vendredi saint - Sont dispensés du jeûne du vendredi saint, les personnes de plus de 60 ans, les jeunes de moins de 18 ans accomplis et les femmes enceintes.

Signification du jeûne du vendredi saint - La signification du jeûne du vendredi saint comporte deux aspects. C’est un jeûne de deuil pour le jour de la crucifixion du Christ. C’est aussi un jeûne pascal : avoir faim du Christ pour disposer le cœur à mieux accueillir le Seigneur ressuscité.

Le vendredi saint orthodoxe

1. Le Grand Vendredi orthodoxe

Dans orthodoxie, comme dans la catholicisme, il n’y a pas de messe du vendredi saint. Pas de consécration le Vendredi saint Rite office de l’ensevelissement du Christ

2. Mise au tombeau du Christ.

Office de la mise au tombeau du Christ. Cérémonie de la mise au tombeau du Christ. Rites de la mise au tombeau du Christ. http://video.google.fr/videoplay?docid=- Procession de la mise au tombeau du Christ

3. L’Épitaphe

Images de l’Épitaphe célébration dans une église orthodoxe 0494_st_nicolas_riches.jpg

Épitaphe dans une église les fidèles se succèdent devant l’épitaphe pour embrasser le Christ 51526929.jpg

Épitaphe au cimetière 07102012‑P1600525.jpg

Orthodoxie Grand Vendredi

4. L’Épitaphe en Grèce

Église orthodoxe grecque

Office de l’Épitaphe en Grèce Office de la mise au tombeau du Christ en Grèce

Procession de l’Épitaphe en Grèce

5. Vidéo sur l’Épitaphe

Vidéo sur l’Épitaphe en Grèce Vidéo sur procession de l’Épitaphe en Grèce

Office de l’Épitaphe Vidéo Vendredi orthodoxe Office de l’Épitaphion Office de la Mise au Tombeau du Christ http://video.google.fr/videoplay?docid=-

Vidéo Cérémonie de l’Épitaphe dans une église grecque. Un homme représentant Jésus est sur une croix. Jésus est descendu de la croix. Jésus est étendu sur une table. On voit les fidèles dans l’église. Un prêtre grec en ornement bleu encense l’autel à plusieurs reprises et lit les prières. Une personne fait chanter Après l’office on part en procession avec une croix.

Procession de l’Épitaphe. Le Vendredi saint, les orthodoxes font la procession de "l’Épitaphe". Elle est suivi par les fidèles qui tiennent des bougies allumées et elle fait le tour de la paroisse. Pendant la procession de l’Épitaphe, les habitants font revivre les scènes de la passion du Christ. L’Épitaphe symbolise l’enterrement du Christ.

    Partager cet article :

Vous souhaitez contacter le Cybercuré ?

Vous avez aimé cet article ?

Le Cybercuré
Iconographie

Cybercuré remercie particulièrement ces personnes pour leur contribution au graphisme et aux photos du site.

Banque d'images religieuses Visiter le site

Photos de Muriel Bergasa Visiter le site

Les archives de Cybercuré

Accès aux actualités archivées du site

Cliquez ici

Accès à l'ancien site

Cliquez ici