Liturgie de la Pentecôte et origine de la messe des peuples

L’origine de la fête de la Pentecôte est une fête juive. Il existait dans l’ancien Israël une fête de la moisson (des blés) qui se célébrait sept semaines après la coupe des premiers épis d’orge (Lév 23, 15-21). C’était essentiellement une fête agricole et populaire où l’on venait remercier Dieu pour les récoltes, la "fête des prémisses". On faisait l’offrande des prémisses.

Origine et coutumes de la fête de la Pentecôte

1. Origine de la fête de la Pentecôte, La fête juive de Shavuot

L’origine de la fête de la Pentecôte est une fête juive. Il existait dans l’ancien Israël une fête de la moisson (des blés) qui se célébrait sept semaines après la coupe des premiers épis d’orge (Lév 23, 15-21). C’était essentiellement une fête agricole et populaire où l’on venait remercier Dieu pour les récoltes, la "fête des prémisses". On faisait l’offrande des prémisses.

Cette fête agricole a été mise en relation par la tradition juive, aux abords de l’ère chrétienne, avec l’évènement de l’histoire du peuple d’Israël le plus important : le don de la Torah. La fête de la moisson perdit de son caractère agricole pour devenir de plus en plus le complément de la fête de Pâque. Cinquante jour après la Pâque juive qui célèbre la libération de l’esclavage de peuple hébreu en Égypte, la fête de Pentecôte célèbre le don de la loi au peuple Hébreu sur le Sinaï et la conclusion de l’alliance entre Dieu et son peuple. - Son nom juif est "Shavuot" (Chavouoth) c.a.d. "Fête des Semaines" parce qu’elle se situe 7 semaines après Pâques, donc après 49 jours, ce qui fait le 50ème jour après Pâques.

2. Origine de la fête chrétienne ?

Les premiers chrétiens ne célébraient pas la fête de la Pentecôte. Ils célébraient Pâques "grand dimanche" pendant 50 jours. Au début du 3ème siècle, quand on parle de Pentecôte dans l’Église, c’est pour désigner la durée de ces 50 jours et non la fête du 50ème jour. Ces 50 jours formaient un unique jour de fête.

C’est au IVème siècle qu’on se mit à célébrer le 50ème jour... mais on y célébrait l’Ascension. Et ce n’est que vers la fin du 4ème siècle que la liturgie a célébrée la fête de la Pentecôte comme une fête distincte de l’Ascension. Le nom de la fête vient du grec πεντηκοστή [pentèkostè] : cinquantième (jour après Pâques)

3. Histoire de la Pentecôte et anciennes coutumes de la fête de la Pentecôte

Il y a peu d’étude sur l’histoire de cette fête. Jusqu’au milieu du XIXe siècle, la fête duraient trois jours. - La fête était appelée autrefois Pâques des roses ou Pâques aux roses. L’église le dimanche de la Pentecôte était jonchée de roses. Dans certains pays on faisait descendre une pluie de fleurs de la voûte des églises pour symboliser la descente du St Esprit. "Pâques-aux-roses" est une appellation rurale traditionnelle du dimanche de la Pentecôte

Dans plusieurs pays, dont la France et l’Allemagne, il y avait des coutumes de la fête de la Pentecôte. Le plafond de certaines églises comportait une trappe appelée passage du St Esprit. Quand le prêtre entonnait le "Veni Sancte Spiritus" des roses tombaient de la voûte d’ou le nom de Pâques des roses donné à la fête. Ailleurs, on faisait tomber de la voûte de l’église des étoupes enflammées pour figurer les langues de feu, sous la forme desquelles l’Esprit Saint était descendu sur les apôtres ; on lâchait des pigeons blancs ou des tourterelles. (Cf. Philippe Rouillard)

Messes de la fête de la Pentecôte

1. Que nous apporte la participation à la messe de la Pentecôte ?

La fête de la Pentecôte et la anciennes coutumes de la fête de la Pentecôte avec ses ornements rouges, nous rappelle le rôle de l’Esprit saint, alors qu’on n’y pense pas souvent. La fête de la venue de l’Esprit, est une fête qui peut nous donner un certain dynamisme spirituel. Elle nous faire prendre conscience de l’action de l’Esprit en nous et de la dimension spirituelle de la vie chrétienne. Elle nous invite à ne pas la réduire la vie chrétienne à une morale et elle nous donne un autre regard sur l’existence humaine.

Cette solennité est aussi la fête de l’avènement, de la fondation de l’Église, nouveau peuple de Dieu qui s’étend à toute l’humanité. C’est une célébration missionnaire : la Bonne nouvelle doit être annoncée à toute les nations. Cet aspect est souvent exprimé et mis en valeur dans la célébration de l’assemblée.

La fête de la Pentecôte peut nous faire réfléchir à notre confirmation qui ne nous laisse souvent pas beaucoup de souvenir. Et si nous n’avons pas été confirmé, nous pouvons nous poser une question.

2. Messe de la veille de la Pentecôte, messe de la vigile de la Pentecôte

Messe du dimanche et messe de la vigile de la Pentecôte - La messe de la veille de la Pentecôte, la messe de la vigile de la Pentecôte est nettement différente de la messe du dimanche. La messe de la vigile de la Pentecôte, messe de la veille de la Pentecôte est souvent remplacée dans les paroisses par la messe du dimanche. - Texte de la Messe de la vigile de la Pentecôte Vigile de la Pentecôte http://www.introibo.fr/Vigile-de-la-Pentecote

Lectures de la messe de la vigile de la Pentecôte - A la messe de la veille de la Pentecôte au soir, on propose quatre textes d’Ancien Testament qui mettent en lumière la signification multiple de la solennité. A la messe de la vigile de la Pentecôte on peut n’en lire qu’un, mais une célébration développée comportant les quatre lectures est également proposée. La deuxième lecture montre le don de l’Esprit à l’oeuvre dans l’Église. Enfin, la lecture d’Évangile commémore la promesse de l’Esprit que fit le Christ avant d’être glorifié.

Autres informations sur la messe de la vigile de la Pentecôte - A la messe de la vigile de la Pentecôte, messe de la veille de la Pentecôte, on fait parfois des confirmations et une procession dans l’église avec le cierge pascal allumé. Le départ du pèlerinage de Chartres Notre Dame de chrétienté a lieu la veille de la Pentecôte. Il y a aussi des rencontres de jeunes qui participent à la messe de la vigile de la Pentecôte messe de la veille de la Pentecôte.

3. Messe du dimanche de la Pentecôte

A la messe du dimanche de la Pentecôte, en première lecture on a toujours le récit de l’évènement (Actes 2,1-11). L’évangile varie sur le cycle de trois ans : année A Jn 20,19-23, année B Jn 15,26...16-15, année C Jn 14,15...26. - La messe du dimanche de la Pentecôte n’a pas les mêmes textes que la messe de la vigile de la Pentecôte et la messe du dimanche de la Pentecôte est plus pratiquée que la messe de la vigile.

    Partager cet article :

Vous souhaitez contacter le Cybercuré ?

Vous avez aimé cet article ?

Le Cybercuré
Iconographie

Cybercuré remercie particulièrement ces personnes pour leur contribution au graphisme et aux photos du site.

Banque d'images religieuses Visiter le site

Photos de Muriel Bergasa Visiter le site

Les archives de Cybercuré

Accès aux actualités archivées du site

Cliquez ici

Accès à l'ancien site

Cliquez ici