SACREMENT DU BAPTEME CHRETIEN

Le Cybercur�
Foire aux questions (FAQ)

Dioc�se de Nanterre

http://cybercure.cef.fr 

   Email    izarny.raymond@gmail.com

Pour contacter le cybercur� cliquez ici. 

En cas de probl�me, utilisez l'email sur votre messagerie

Vido Le cierge  

Sens du sacrement du baptme

Ncessit du baptme

Enseignement du Nouveau Testament sur ce sacrement

L'ge de la crmonie

Histoire de la crmonie

Histoire de diffrents aspects de la cmonie

Liens

Sommaire bapt�m..    Sommaire g�n�ral

Copyright 

------------------------------------------------------------------------------

SENS DU SACREMENT DU BAPTEME

Beaucoup se posent des probl�mes pratiques a propos du sacrement du bapt�me : comment le pr�parer ?  Ou trouver des chants ? Quelles sont les conditions pour �tre parrain ou marraine ? etc. On se pose moins de question sur ce qui est pourtant l'essentiel : le sens du sacrement, ce qu'il nous apporte, les raisons pour les quelles on fait baptiser ses enfants et pour les quelles on se fait baptiser adulte. Pourquoi ce sacrement ?

3. Pourquoi fait on baptiser son enfant ?

Pourquoi les parents font ils baptiser leurs enfants ? Pourquoi fait on baptiser un enfant ? Parmi les parents qui demandent � faire baptiser leur enfant, beaucoup ne sont pas des chr�tiens pratiquants.  La c�r�monie est souvent v�cu d'abord comme une f�te de famille : elle c�l�bre la naissance d'un petit enfant autour duquel on se retrouve. Elle est l'occasion de donner � son enfant un parrain et une marraine qui auront avec lui une relation plus personnelle. - Elle exprime aussi la volont� des parents de suivre la tradition familiale, d'�lever leur enfant en  leur faisant partager leurs valeurs et leurs principes moraux. Ils veulent leur transmettre ce qu'ils ont re�u. Cependant le sacrement nous apporte beaucoup plus.

4. Que nous apporte le sacrement du baptme ?

Le sacrement du bapt�me a une signification spirituelle et �vang�lique d'une grande richesse. Il nous unit au Christ, il nous fait participer � sa mort et � sa r�surrection et nous purifie du p�ch�. Le sacrement nous donne l'Esprit saint qui apporte l'amour dans nos c�urs. Il nous rend pleinement enfant de Dieu et nous fait ainsi entrer dans la famille de Dieu qui est P�re, Fils et Esprit. Le sacrement du bapt�me est une c�l�bration eccl�siale qui nous fait entrer dans la communaut� chr�tienne, dans l'�glise.

 La diff�rence entre le baptis� et celui qui n'est pas baptis� est plus spirituelle qu'ext�rieure, mais il y a aussi des diff�rences ext�rieures, car le baptis� peut communier, recevoir la r�conciliation et les autres sacrements et �tre enterr� � l'�glise. Il fait parti de la communaut� chr�tienne et peut avoir des responsabilit�s dans l'Eglise.

5. Comment dcouvre-t-on tout ce que nous apporte le sacrement du baptme ?

C'est souvent � l'occasion de la pr�paration de la c�r�monie et de sa c�l�bration que les parents prennent conscience de toute la signification de ce sacrement pour la vie chr�tienne. Ils peuvent en effet faire une r�elle d�marche de foi au Christ et participer activement � la vie de la communaut� chr�tienne. C'est parfois pour eux l'occasion d'un nouveau d�part dans la foi. C'est habituellement au cat�chisme que l'enfant d�couvre tout ce que le sacrement lui a apport�.

Sommaire  conception du bapt�m...       Sommaire g�n�ral

6. Quel est le sens des diffrents rites du sacrement du baptme ?

Le signe de la croix sur le front du baptis�  marque du signe du Christ.

L'entr�e dans l'�glise : le sacrement du bapt�me est l'entr�e dans la communaut� chr�tienne.

L'eau  : la c�r�monie du bapt�me  purifie et  donne la vie. L'eau vers�e exprime l'action de l'Esprit.

Le v�tement blanc : le changement de v�tement symbolise pour l'adulte le changement de vie. La robe blanche ou le v�tement blanc du b�b�  est le signe de la gr�ce du sacrement qui resplendit.

L'onction d'huile sainte : le baptis� est p�n�tr� de l'Esprit de Dieu.

Le cierge allum� : le sacrement apporte la lumi�re du Christ et de l'�vangile. C'est le cierge pascal

Documents sur diffents rites

Symbolique du bapt�m...   http://membres.lycos.fr/mauricequeloz/la%20symbolique%20du%20bapteme.htm 

Les signes du bapt�m...   http://perso.wanadoo.fr/leon.paillot/ba11.htm   

7. Que signifie les mots baptiser et baptme ? 

Signification du mot baptiser ? Le mot � baptiser � est la francisation du mot grec "baptizein"qui signifie � plonger �. Baptiser, c'est plonger dans l'eau.  Aujourd'hui, cette signification n'est plus gu�re �vidente parce que baptiser en occident,  consistent � verser un peu d'eau sur le front de l'enfant. - En anglais, il y a deux mots pour d�signer la c�r�monie du bapt�me : Baptism qui est plus liturgique et Christening qui signifie devenir chr�tien.

Le mot baptiser sont souvent utilis�s dans des domaines profanes. Baptiser signifie "donner un nom", rebaptiser : donner un nouveau nom. Le mot peut designer une premi�re exp�rience : bapt�me de l'air, du feu.

    Sommaire g�n�ral

NECESSITE DU BAPTEME

1. Ncessit du baptme pour le salut ?

Pourquoi baptiser ? Il y a beaucoup de gens, la majorit�,  qui n'ont pas �t� baptis�s, peuvent ils �tre sauv�s ? Y a-t-il une n�cessit� du bapt�me pour le salut. Les enfants morts sans �tre baptis�s vont-ils au ciel ? On a eu jadis une h�sitation sur la n�cessit� du bapt�me pour le salut de ces enfants. Certains th�ologiens pensaient qu'ils n'allaient pas au ciel, mais aux "limbes" lieu spirituel ou ils n'�taient pas malheureux. Mais le pape Beno�t XVI autorise l'abandon de l'hypoth�se de l'existence des limbes. Aujourd'hui l'�glise laisse entendre que les enfants morts sans �tre baptis�s vont au ciel, "qu'il y a un chemin de salut pour eux". Donc il n'y a pas de n�cessit� du bapt�me pour le salut. En effet, les dons de Dieu ne sont pas limit�s aux sacrements. Ceux-ci en sont les signes. Ainsi, sans �tre baptis�, Dieu peut donner la vie �ternelle, car son dessein est que tous les hommes parviennent au bonheur �ternel.

2. En quoi consiste la ncessit du baptme ?

Si tous les honn�tes gens vont au Ciel, � quoi sert le sacrement du bapt�me ?  Il n'y a pas de n�cessit� du bapt�me pour le salut, pour aller au ciel, mais une n�cessit� du bapt�me pour la vie dans l'Eglise, pour recevoir les sacrements et avoir une responsabilit� dans l'Eglise. Il y a une n�cessit� du bapt�me pour communier, pour recevoir  l'absolution, pour �tre confirm�, pour avoir l'onction des malades, mais il n'y a pas n�cessit� du bapt�me pour avoir des obs�ques � l'�glise et pour se marier l'�glise avec dispense.

2bis. Documents sur la ncessit du baptme pour salut

   Est il n�cessaire pour le salut   http://www.gotquestions.org/Francais/Bapteme-Salut.html  

    Est-il-n�cessaire au salut       http://forum-chretien.exprimetoi.net/t354-le-bapteme-est-il-necessaire-au-salut      

  ENSEIGNEMENT DU NOUVEAU TESTAMENT SUR LE SACREMENT DU BAPTEME

Image Click Art 

C'est le Nouveau Testament  qui nous dit le sens du sacrement du bapt�me chr�tien. La c�r�monie du bapt�me, tel qu'elle se faisait � l'�poque, �tait un rite de plong�e dans l'eau, rite riche de signification.

1. La crmonie du baptme plonge dans l'Esprit Saint

La c�r�monie du bapt�me, cette plong�e dans l'eau, plonge le baptis� dans l'Esprit saint. "Je vous baptise dans l'eau, dit Jean Baptiste, lui vous baptisera (plongera) dans l'Esprit Saint et le feu" (Mt 3/11, Jn 1/33) "Jean a baptis� dans l'eau, vous c'est dans l'Esprit saint que vous serez baptis�s (plong�s)" (Act. 1/5)  "Que chacun se fasse baptiser au nom de J�sus Christ pour la r�mission de ses p�ch�s et vous recevrez alors le don du Saint Esprit" (Act. 2/38, Act. 10/44-48). Pour St Jean aussi l'eau vive est le symbole de l'Esprit "A moins de na�tre d'eau et d'esprit, nul ne peut entrer au Royaume de Dieu" (Jn 3/5, Jn 7/37-39).

2. La crmonie du baptme plonge dans la mort du Christ

Pour St Paul, la c�r�monie du bapt�me, plong�e dans l'eau,  plonge le baptis� dans la mort du Christ, car l'eau peut donner la mort "c'est dans sa mort que nous avons �t� plong�s, afin que, comme le Christ est ressuscit� des morts, nous vivions nous aussi dans une vie nouvelle" (Rom 6/3-4). "Ensevelis avec lui lors de la c�r�monie du bapt�me, vous �tes aussi ressuscit�s avec lui" (Col 2/11-13).  "Baptis�s (plong�s) dans le Christ, vous avez rev�tu le Christ" (Gal 3/27)  Ces diff�rentes pr�sentations du sacrement sont compl�mentaires. Le sacrement op�re � la fois le pardon des p�ch�s, le don de l'Esprit et l'union au Christ mort et ressuscit�.

3. Rapport entre la plonge dans l'eau, l'imposition des mains et le don de l'Esprit

On voit dans les Actes des ap�tres quatre situations diff�rentes :

La pratique de l'�glise apostolique est diverse. On retrouve aussi plus tard une diversit� entre l'�glise latine et les �glises orientales concernant les rapports entre la c�r�monie du bapt�me et la confirmation.. Cela montre que l'�glise est ma�tresse de ses rites.

   Sommaire g�n�ral

HISTOIRE DE LA CEREMONIE DU BAPTEME EN OCCIDENT

1. La crmonie du baptme a l'poque des "pres de l'glise" (du II� au VI� si�cle)

A l'origine, �tre baptis�, confirm� et eucharistie sont c�l�br�s en m�me temps et constituent l'initiation chr�tienne. D�s la fin du II� si�cle, la pr�paration � l'initiation chr�tienne des adultes se structure et s'�tend sur plusieurs ann�es. C'est l'organisation du cat�chum�nat. Il comporte diff�rentes phases : un temps d'initiation � la foi chr�tienne, puis une pr�paration imm�diate aux sacrements pendant le car�me.

La c�l�bration de l'initiation chr�tienne est faite par l'�v�que � la vigile pascale. La c�r�monie du bapt�me se fait par immersion dans l'eau. Cependant, si on ne peut pas plonger dans l'eau, on verse trois fois de l'eau sur la t�te au nom du P�re, du Fils et du Saint Esprit.

2. La crmonie du baptme en Occident depuis le Moyen ge

La soci�t� �tant devenue chr�tienne, �tre baptis� n'est plus une d�marche personnelle. On na�t dans un monde chr�tien. A partir du 12� si�cle, on est baptis� d�s l'enfance, on ne se fait plus baptis� adulte, le cat�chum�nat dispara�t. - Avec le d�veloppement des paroisses rurales, le sacrement est donn� par le pr�tre. Il se s�pare de la confirmation qui est c�l�br�e par l'�v�que � son passage dans la paroisse. Il se fait toute l'ann�e et pas seulement aux f�tes pascales.

La c�r�monie est faite en versant de l'eau sur le front et non plus par immersion. Il comporte trois exorcismes contre le d�mon, une b�n�diction du sel et une imposition du sel sur la bouche de l'enfant. La c�r�monie se d�roule en partie en langue latine. Il n'y a pas de pr�paration.

3. La crmonie du baptme depuis le concile Vatican II

Le concile Vatican II (1962 - 1965) a tenu compte de la transformation des rapports entre l'�glise et la soci�t�.  La "Constitution conciliaire de la Sainte Liturgie", en 1963, a d�cid� de restaurer le Cat�chum�nat des adultes et de r�viser le Rituel des enfants de 1947. Trois rituels en langue du pays, ont �t� instaur�s : celui des petits enfants, celui des enfants d'�ge scolaire et celui des adultes.

4. Le dernier rituel des petits enfants, 1969

Le rituel des petits enfants a �t� profond�ment renouvel�. Il comporte une liturgie de la parole avec une pri�re universelle et il offre un choix de texte de la Bible et de l'�vangile. Il met en valeur le r�le des parents qui s'effa�ait devant celui du parrain et de la marraine : ils doivent marquer leur enfant du signe de la croix et affirmer leur foi. Ils re�oivent une b�n�diction. Il a supprim� le rite du sel qui �tait mal compris  et ne garde qu'un exorcisme. Il pr�sente en premier lieu les c�r�monies regroup�s pour mettre en valeur la dimension eccl�siale. Il exige ainsi des parents une pr�paration.

 Sommaire bapt�m...   Sommaire g�n�ral

IMAGES DE LA CEREMONIE

1. L'age du baptme

L'�ge du bapt�me est habituellement plusieurs mois et m�me un ans apr�s la naissance. Aux g�n�rations pr�c�dentes, l'�ge du bapt�me �tait seulement quelques jours apr�s la naissance pour �viter la mort des enfants non baptis�s.

2. Recul de l'age du baptme

Actuellement, l'�ge du bapt�me est souvent plus tardif. De plus en plus de petits enfants ne sont pas baptis�s. L'�ge du bapt�me est parfois � la p�riode scolaire. L'�ge du bapt�me peut �tre � l'�ge adulte. Le nombre d'adultes qui demandent la c�r�monie augmente ce qui modifie la pratique de l'�ge du bapt�me. L'�ge du bapt�me  a beaucoup chang�

HISTOIRE DE DIFFERENTS ASPECTS DU SACREMENT DU BAPTEME

1. Histoire de la thologie en Occident

A chaque �poque, l'�glise a mis en valeur un aspect de la doctrine.

 Les p�res de l'�glise insistent sur la conversion du p�ch� et d�veloppent la signification pascale du rite par immersion : il exprime entre autre le passage de la mer rouge pour entrer dans la terre promise. Il faut passer par la conversion en se faisant baptis� pour entrer dans la vie chr�tienne.

Depuis le Moyen Age, sous l'influence de St Augustin qui donne une grande importance au p�ch� originel, on a montr� avec force qu'il purifie du p�ch� originel. il perd en parti sa signification pascale. De plus on enseigne que le bapt�me est n�cessaire pour le salut.

Actuellement, � partir du Nouveau Testament, il n'est plus pr�sent� d'abord comme la purification du p�ch� originel, mais comme l'entr�e dans l'�glise, la nouvelle naissance, la participation � la mort et � la r�surrection du Christ, l'accueil de l'Esprit saint et la filiation divine. On pense aussi qu'on peut �tre sauv� par la gr�ce de Dieu sans �tre baptis�.

     Sommaire g�n�ral

2. Histoire de l'ge du baptme

Pendant les premiers si�cles de l'�glise, l'�ge du bapt�me �tait habituellement � l'�ge adulte. D�s le IV� si�cle, on a tendance � retarder l'�ge du bapt�me. St Ambroise a �t� baptis� a 40 ans, St Augustin a 32 ans, St Martin a 22 ans. En effet les baptis�s, qui avaient gravement p�ch�s, devaient participer � la p�nitence publique qui infligeait des peines tr�s dures. De plus, on ne pouvait �tre pardonn� qu'une seule fois. On attendait donc souvent la fin de sa vie pour demander la c�r�monie, on retardait l'�ge du bapt�me comme ce fut le cas pour l'empereur Constantin.

Au temps de Clovis, l'�ge du bapt�me �tait � l'�ge adulte. Mais � partir du 11� si�cle, �tant donn�e la mortalit� infantile et l'influence de la th�ologie de St Augustin, on baptise les b�b�s le plus t�t possible apr�s leur naissance. La pratique des ondoiement � domicile, avant le compl�ment de c�r�monie � l'�glise, se d�veloppe. De plus, la soci�t� �tant devenu chr�tienne, les adultes ne se font plus baptis�s. - Actuellement, de plus en plus de petits enfants ne sont pas baptis�s et le nombre d'adultes qui demandent la c�r�monie augmente.

Bapt�m... de Clovis en 498   http://www.herodote.net/histoire12250.htm 

Documents sur l'histoire du baptme et l'age du baptme

Histoire du bapt�m...  http://www.croire.com/article/index.jsp?docId=7400&rubId=234   

Histoire du bapt�m...   http://doyenneploermel56.cef.fr/sacrements/bapteme.php

Le bapt�m... au cours des �ges   http://fr.wikipedia.org/wiki/Bapt%C3%AAme#Le_bapt.C3.AAme_au_cours_des_.C3.A2ges    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bapt%C3%AAme 

Bapt�m..., souvenir du si�cle dernier  http://koechlin.waika9.com/tradit/bapteme.htm  

Didach�, 7,1-4  (d�but du deuxi�me si�cle ) 

Tertullien, Trait� du bapt�m... (d�but du 3eme si�cle)   http://www.tertullian.org/french/debaptismo.htm 

Nombre de bapt�m... et de naissances en France de 1990 � 2006 http://www.cef.fr/catho/vieglise/stats/stats_bapteme.php   

  Sommaire bapt�m...   Sommaire g�n�ral

       

Si vous souhaitez poser d'autres questions ou si vous avez des suggestions � faire, envoyez un message au CyberCur�.

Pour contacter le cybercur� cliquez ici.

cyberCur� est une rubrique du site

dioc�se catholique de Nanterre
(France)

Si vous souhaitez conna�tre le genre de questions qui sont pos�es, cliquez sur : Questions pos�es

--------------------------------------------------------------------------------

TEXTES DU NOUVEAU TESTAMENT  Cliquez